L'Histoire d'Évreux

1930

L'Histoire d'Évreux où l'on verra, entre autres, qu'une Vénus à gaine anépigraphe est mise au jour dans la propriété de M. Rigaud.

< >

logo

Les événements fondateurs, les petites et grandes péripéties de la ville, les personnages marquants, les anecdotes diverses, les informations les plus variées...

1930


Vers 1930
Jadis rendez-vous de chasse des rois de France, la maison du Grand-Veneur du 18 rue de l'Horloge est démolie pour permettre l'extension du musée municipal (actuel bâtiment de la Maison des arts Solange-Baudoux).
Photo

La maison du Grand-Veneur à Évreux sur une carte postale éditée par ND Photo au début du XXe siècle
© Archives municipales d'Évreux, CPA 5Fi 403
Voir Mentions légales


Les mêmes années (1930)
Les établissements industriels historiques Boisard, Malatiré et Lecoeur cessent définitivement leur activité à cause de la crise du coton.

En 1930
Installé dans son atelier de Saint-Léger, le peintre ébroïcien Charles Denet réalise Le Trou Bailly sur l'Iton à Évreux.

La même année (1930)
Une statuette polychrome représentant une Vénus anadyomène est mise au jour dans le quartier du Clos-au-Duc par un terrassier qui la vendra rapidement à la Société normande d’études préhistoriques.
Photo

Dessin représentant La Vénus anadyomène du Clos-au-Duc, dans le Tome 31 des recueils de la Société normande d'études préhistoriques
© BNF-Gallica, Département Collections numérisées, 2008-117598
Domaine public


La même année (1930)
Une statuette en terre cuite représentant une Vénus à gaine anépigraphe est mise au jour sur le terrain de M. Rigaud, situé 91 rue de Paris vers la route de Saint-André-de-l'Eure.
Photo

Dessin représentant La Vénus à gaine anépigraphe du Clos-au-Duc, dans le Tome 31 des recueils de la Société normande d'études préhistoriques
© BNF / Société normande d'études préhistoriques
Domaine public


Le 4 janvier 1930
F. Rousset succède à P. David à la direction de La Semaine religieuse du diocèse d'Évreux, périodique de l'église catholique fondé en 1879.

Le 5 janvier 1930
Le Congrès fédéral de la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO) de l'Eure se tient à Évreux.

Le même jour (5.1.1930)
L'équipe de rugby de l'Évreux Athletic Club est battue 11 à 0 par le Stade lavelanétien en championnat de division d'Honneur.

Le 12 janvier 1930
Inscrit par son père, le jeune athlète ébroïcien Roger Rochard, âgé de 17 ans, remporte le cross populaire organisé par le journal L'Auto, et se révèle au grand public. Il représentera la France aux Jeux olympiques d'été de Los Angeles en 1932.
Photo

Le jeune prodige Roger Rochard en route pour la victoire dans le quotidien Le Miroir des Sports daté du 13.8.1935
© BNF-Gallica
Domaine public


Le 19 janvier 1930
Mort à Évreux de Maurice Collignon, publiciste, officier d'académie, codirecteur du Journal d'Évreux et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le 20 janvier 1930
La médaille d'honneur des Chemins de fer est attribuée à plusieurs cheminots d'Évreux dont les chefs de train Auguste Lebreton, Pierre Le Pape et Albert Saint-Paul ; les mécaniciens de route Albert Boulard et Léopold Nigaud ; ainsi que les sous-chefs de brigade de manoeuvres Pierre Lecanu et Jean-Marie Lecoq.

Le 23 janvier 1930
Dispensés par le professeur de technologie Georges Leroy et un sous-officier du 22e régiment d'aviation, des cours techniques et pratiques d'aviation sont désormais proposés par l'École pratique de commerce et d'industrie d'Évreux.

Le 26 janvier 1930
La limousine grise transportant le général russe Alexandre Pavlovitch Koutepov, enlevé par des agents de la Guépéou le 26 janvier à Paris, serait aperçue à Évreux par deux témoins dont M. Maginer.

Le 16 février 1930
Le classement général de la compétition de cross-country au Mans laissent apparaître quelques Ébroïciens : MM. Cadot à la 26e place, Chamion à la 31e, Champion à la 35e, Blanc à la 38e, Macon à la 46e et Desmonts à la 60e. L'Évreux Athletic Club termine ainsi à la 6e place au classement par équipes.

Le même jour (16.2.1930)
Edmond Gustave Alfred Fady et Albert Désiré Gondard sont faits officiers de l’Instruction publique, tandis qu'Émilie Claire Bonneau, Marie Georges Cuénant, Louis Alexandre Georges Girault, René François Aimable Huet et Raymond Thierry sont faits officiers d’académie.

Le 17 février 1930
Substitut du procureur de la République à Évreux, Jean Georges Bonnin est muté au tribunal de première instance de Nantes en Loire-Inférieure (Loire-Atlantique).

Le 23 février 1930
Le garage Citroën de l'avenue Foch, fait paraître une annonce dans la presse régionale :
Bon mécanicien, metteur au point, demandé par Citroën d'Évreux
Photo

Garage Citroën de l'avenue Foch sur une carte postale des Éditions J. Perioux
© Archives municipales d'Évreux, CPA 5Fi113
Voir Mentions légales


Le même jour (23.2.1930)
Le Stade Malherbe de Caen bat à domicile le Sporting Club d'Évreux par 5 à 0 en Coupe de Normandie de football.

Début mars 1930
L'équipe de rugby du Stade dijonnais bat une équipe d'Évreux par 42 à 5 à Pantin.

Le 2 mars 1930
M. Hersent préside l’assemblée générale de la section de l’Eure de l’Union nationale des mutilés et réformés qui se tient à Évreux.

Le 3 mars 1930
Mort à Paris d'André Hallays, homme de lettres et ancien président à Évreux de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le 17 mars 1930
Mort à Vernon de Constantin Chauvin, évêque d'Évreux depuis 1920, alors qu'il prenait quelques jours de repos chez les Soeurs de Jésus au Temple.
Photo

Blason de l'évêque Constantin Chauvin
© Giogo / CC BY-SA 4.0
Voir mentions légales


Le 18 mars 1930
Juge d'instruction à Caen dans le Calvados, Jean Louis Joseph Bosquet est nommé juge au tribunal de première instance d'Évreux.

Le 10 avril 1930
Cosignataire d'un traité avec la ville en 1886, la Compagnie continentale du gaz doit désormais entretenir, dans l'usine à gaz installée du côté d'Argence, des appareils et installations capables de traiter, pour l'extraction du benzol, la totalité du gaz de houille produit dans ladite usine.

Le 13 avril 1930
Arrivé deuxième à la précédente édition, Paul Chocque remporte aisément la 22 e édition de la course cycliste Paris-Évreux devant Aimé Trantoul et Léon Le Calvez.
Photo

L'arrivée facile de Paul Chocquedans le quotidien Le Miroir des sports daté du 15.4.1930
© BNF-Gallica
Domaine public


Le 20 avril 1930
M. Carrière et M. Le Thomas, de la compagnie mixte d'infanterie coloniale, sont promus lieutenants à leur sortie de l'école de gendarmerie de Versailles puis affectés à Évreux.

Le 23 avril 1930
Financier natif d'Évreux ayant notammé collaboré au plan Young sur les réparations de guerre allemandes, Pierre Quesnay est élu directeur général de la Banque internationale des paiements.

Le 25 avril 1930
Condamné à dix ans de travaux forcés pour cambriolages, Charles Bans(s)e tente de s'échapper de la prison d'Évreux en escaladant le mur grâce à un cordage qu'il s'était confectionné. Il est dénoncé aux gardiens par un autre détenu.

Le 26 avril 1930
Le bureau d'Évreux de la Section française de l'internationale ouvrière (SFIO) proteste contre la parution au Journal officiel de l'attribution de 2 millions de francs au bey de Tunis pour l'organisation du congrès eucharistique qui devrait se tenir à Carthage.

Le 29 avril 1930
Bien que rapidement circonscrit, un début d'incendie dans le cabinet de François Pierre Paul Aujame, président du tribunal de première instance d'Évreux, fait toutefois plusieurs milliers de francs de dégâts.

Début mai 1930
Dans la poule C du Championnat de France de division d'honneur de rugby, une des équipes d'Évreux est largement battue à domicile par celle de Dax.

Le 10 mai 1930
Commis employée à l’intendance du 7e régiment de chasseurs d’Évreux, Eugénie Perraudin est affectée au bureau de recrutement de cette même ville, où sont par ailleurs maintenus dans leurs fonctions de comptable, secrétaire, dactylographe, rédactrice ou copiste Gaston Alphonse René Murray, Désirée-Marie Dumont, Louise Désirée Boisset, Marcelle Langlais, Estelle Élise Beauvais, Berthe Marie Élisabeth Le Gall, Andrée Renée Louise Ronmazetites (?), Germaine Eugénie Champernault, Rachel Georgette Loué, Augustine Alexandrine Marie Romain, Marie-Louise Guillaine, Louise Marguerite Poussin.

Le même jour (10.5.1930)
Secrétaire comptable au 3e bataillon d’ouvriers d’artillerie, Germaine Delaisement est affectée au bureau de recrutement d’Évreux.

Le même jour (10.5.1930)
Employé principal au bureau de recrutement militaire d’Évreux, Julien Jean Aimable Hénon est affecté à l’établissement hippique de transition de Saint-Lô dans le Calvados.

Le même jour (10.5.1930)
Secrétaire comptable au 3ebataillon d’ouvriers à Vernon, Marie-Pauline Chauderon est affectée à la préparation militaire élémentaire à Évreux.

Le 13 mai 1930
La demande de subvention du conseil d'arrondissement d'Évreux pour acheter du matériel cinématographique ou de transmission sans fil (TSF) aux écoles est rejetée par le département pour une question d'ordre financier.

Le 20 mai 1930
Dans la salle des adjudications de la direction départementale des Postes, Télégraphes et Téléphones (PTT) du 41 rue Victor-Hugo se déroule l'adjudication de quatre lots dédiés à la construction d'un hôtel des postes digne de ce nom à Évreux. Le premier concerne la menuiserie et le parquetage, le deuxième la serrurerie et la quincaillerie, le troisième la plomberie d'eau et de gaz et le dernier portant sur la peinture, la vitrerie et les tentures.

Le 23 mai 1930
Ancien professeur au lycée d'Évreux, l'écrivain Charles Le Goffic est élu membre de l'Académie française.
Photo

Réception de Charles Le Goffic photographié par l'Agence Meurisse
© BNF-Gallica, Département Estampes et photographie, EI-13(2880)
Domaine public


Le 25 mai 1930
Citoyenne américaine de Chicago qui avait été projetée de son automobile à Caillouet-Orgeville, Mme Adler succombe à ses blessures à l'hôpital d'Évreux.

Le même jour (25.5.1930)
Sous-secrétaire d'État à l'Agriculture, Robert Sérot prononce un discours à Évreux sur le problème du déboisement des forêts françaises.

Le 1er juin 1930
Sur son stand qu'elle dit être situé « à cinq minutes de la gare », la Société civile de tir d’Évreux organise la première des cinq journées de son concours annuel portant sur trois cibles à 200 mètres dans les catégories « Revolver », « Flobert » et « Ball-trap ».

Le 8 juin 1930
Sur son stand qu'elle dit être situé « à cinq minutes de la gare », la Société civile de tir d’Évreux organise la deuxième des cinq journées de son concours annuel portant sur trois cibles à 200 mètres dans les catégories « Revolver », « Flobert » et « Ball-trap ».

Le 15 juin 1930
Sur son stand qu'elle dit être situé « à cinq minutes de la gare », la Société civile de tir d’Évreux organise la troisième des cinq journées de son concours annuel portant sur trois cibles à 200 mètres dans les catégories « Revolver », « Flobert » et « Ball-trap ».

Le 16 juin 1930
Juge suppléant aux tribunaux de Paris, Jean Paul Georges Calenge est nommé substitut du procureur de la République auprès du tribunal de première instance d'Évreux.

Le 17 juin 1930
Mort à Évreux d'Aimé-Paul Piedplus, négociant en spiritueux et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le 22 juin 1930
Le banquet annuel suivi de l’assemblée générale de l’Amicale des anciens combattants du 7e Chasseurs se tient à l'hôtel restaurant Le Rocher de Cancale à Évreux. L’établissement compense l’inconfort de son manque d’espace par une carte des vins très appréciée des vétérans.

Le même jour (22.6.1930)
Sur son stand qu'elle dit être situé « à cinq minutes de la gare », la Société civile de tir d’Évreux organise la quatrième des cinq journées de son concours annuel portant sur trois cibles à 200 mètres dans les catégories « Revolver », « Flobert » et « Ball-trap ».

Le 29 juin 1930
Devant pas moins de 20 000 visiteurs, plusieurs personnalités du monde aéronautique participent à la fête organisée par l'Aéro-Club de l'Eure sur le terrain d'aviation d'Évreux : Léna Bernstein, détentrice du record du monde de durée et de distance ; le capitaine Dreguen, du ministère de l'Air ; M. Molon, président de l'Aéro-Club du Havre ; les pilotes Charles Quatremare, Seitz, Lhôtellier et Robin ; ou le parachutiste Plinio Romaneschi.

Le même jour (29.6.1930)
Sur son stand qu'elle dit être situé « à cinq minutes de la gare », la Société civile de tir d’Évreux organise la cinquième des cinq journées de son concours annuel portant sur trois cibles à 200 mètres dans les catégories « Revolver », « Flobert » et « Ball-trap ».

En juillet 1930
Le Bulletin de l’Association française pomologique de l'Ouest consacre une large part de son nouveau numéro au programme des concours et congrès pomologiques d’Évreux qui se tiendront du 15 au 19 octobre. Un point de vue sur le beffroi depuis les marches de l’hôtel de ville illustre la page de couverture.
Photo

Couverture du bulletin de l'Association française de pomologie
© BNF-Gallica, Département Sciences et techniques, 8-S-10540
Domaine public


Le 2 juillet 1930
Emmené par l'Italien Leonida Frascarelli, le peloton du Tour de France 1930 traverse Évreux en fin de matinée.

Le 14 juillet 1930
Plusieurs Ébroïciens sont faits officiers d’académie : Théophile Henri Héraud, commis à l’inspection académique ; Lucie Mineray, institutrice primaire au lycée, ainsi que Gaston Paul Delphin Érard, Angèle Leloup et Rodolphe Leloup, respectivement contremaître et professeurs à l’école pratique de commerce et d’industrie de la ville.

Le même jour (14.7.1930)
Respectivement censeur du lycée, directrice d’école publique et directrice de cours complémentaire, Louis Duchesne, Marie Faure et Noémie Sylvie Joséphine Geslin sont faits officiers de l’Instruction publique.

Le 21 juillet 1930
Interné à l'hôpital psychiatrique de Navarre, Édouard Lelièvre comparaît avec trois autres personnes devant la cours d'assises de l'Eure à Évreux pour l'affaire énigmatique du château d'Igoville.

Le 22 juillet 1930
Les quatres personnes comparaissant depuis la veille à Évreux pour l'énigmatique affaire du château d'Igoville, sont acquittées dans l'hilarité générale par la cour d'assises de l'Eure.

Le 27 juillet 1930
Située 22 place du Grand-Carrefour, la pâtisserie-confiserie Zwahlen fait paraître une annonce dans la presse régionale pour un emploi d'ouvrier pâtissier.

Vers le 30 juillet 1930
Agrégé de grammaire, M. Écochard est nommé à titre provisoire au lycée d'Évreux tandis que M. Bazire, du lycée de Cherbourg, y est nommé professeur de seconde en remplacement de M. Passerat.

Le 30 juillet 1930
Reçue en compétition amicale par le Cercle d'escrime de Vimoutiers, la Salle d'armes d'Évreux dirigée par l'adjudant Moricet, du 7e régiment de chasseurs à cheval, impressionne par la maîtrise technique de ses licenciés. Inscrits dans les catégories Fleuret et Épée, MM. Pétel, Boudet et Lecoeur remportent tous leurs matches.

Le 1er août 1930
Mort à Angerville de Joseph Pierre Marie L'Hopital, président du Syndicat agricole de l'arrondissement d'Évreux et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le 2 août 1930
Vicaire général de Chartres, Alphonse Paul Désiré Gaudron est nommé évêque d'Évreux.
Photo

La cathédrale Notre-Dame d'Évreux par Frank Myers Boggs, Joconde 07030003915
© Jean-Pierre Godais / Musée d'Art-Histoire-Archéologie d'Évreux
Voir Mentions légales


Le 20 ou 25 août 1930
Cultivateur à Pont-Audemer, Octave Masselin est incarcéré à la prison d'Évreux pour avoir, en état d'ivresse, grièvement blessé sa femme et son domestique à coups de fusil.

Le 26 août 1930
Un avion du 22e régiment aérien de bombardement de nuit de la base aérienne de Chartres-Champhol s'écrase sur la route de Chavannes avec ses six membres d'équipage dont le pilote Bernard Turgis, originaire d'Évreux.

Début septembre 1930
Enseignante de Montluçon, Mlle Rispal est nommée professeur de sciences à l'École normale d'institutrices d'Évreux en remplacement de Mlle Grandguillot.

Le 6 septembre 1930
Procureur de la République auprès du tribunal de première instance d'Évreux depuis septembre 1926, Jean-François Gauger est nommé procureur général à la cour d'appel de Bastia en Corse.

Vers le 7 septembre 1930
Condamné à la maison de correction dans la région nantaise lorsqu'il avait 15 ans pour un simple vol de tablette de chocolat, le jeune Aristide Clairo se croit ensorcelé et entend rejoindre la ville d'Évreux « pour fuir les sortilèges ».

Le 10 septembre 1930
C'est le dernier jour pour les personnes souhaitant se rendre aux concours et congrès pomologiques d’Évreux de bénéficier d'un tarif de 50% de réduction sur le réseau ferroviaire.

Le 11 septembre 1930
Président du tribunal de première instance d'Évreux depuis septembre 1926, François Pierre Paul Aujame est promu conseiller à la cour d'appel de Paris.

Le 13 septembre 1930
Juge d'instruction à Évreux depuis octobre 1929, Fernand Émile Arsène Constant Bazire est promu président du tribunal de première instance de Pont-Audemer.

Le même jour (13.9.1930)
Vice-président du tribunal de première instance d'Évreux depuis mai 1928, Albert Cabannes est promu président.

Le même jour (13.9.1930)
Substitut du procureur de la République auprès du tribunal de première instance d'Évreux depuis le mois de juin, Jean Paul Georges Calenge est nommé juge à Vervins dans l'Aisne.

Le même jour (13.9.1930)
Substitut du procureur de la République auprès du tribunal de première instance d'Évreux depuis janvier 1929, René Glodinon est muté à Dijon en Côte-d'Or.

Le même jour (13.9.1930)
Juge à Évreux depuis le mois de mars, Jean Louis Joseph Bosquet est promu président du tribunal de première instance de Bernay.

Le même jour (13.9.1930)
Juge à Évreux depuis septembre 1926, Charles Émile Cachelou est promu président du tribunal de première instance de Louviers.

Le 24 septembre 1930
Officier de la garnison d'Évreux, le gendarme Forest est promu au grade de lieutenant-colonel et affecté à la 4e légion de la garde mobile.

Le même jour (24.9.1930)
Officier de la Garde républicaine de Paris, le gendarme Morand est promu au grade de lieutenant-colonel et affecté à Évreux.

Le 30 septembre 1930
Leur véhicule étant violemment entré en collision avec un camion de marchandises puis traîné sur la route de Lisieux, cinq membres d'une famille de l'Oise sont conduits à l'hôpital d'Évreux où leur état est jugé très sérieux.

Le 2 octobre 1930
Président du tribunal de commerce d'Évreux, Paul Édouard Lemaire demande l'installation de l'éclairage électrique dans les locaux.

Le 7 octobre 1930
L'entrepreneur de pavage Eugène Mesure, violemment molesté par son fils pour avoir, pour la deuxième fois en six mois, violemment blessé sa femme en la frappant, est admis à l'hôpital d'Évreux.

Le 15 octobre 1930
Nommé quelques mois auparavant, Alphonse Paul Désiré Gaudron est sacré évêque d'Évreux.

Le même jour (15.10.1930)
À la veille de l’ouverture du 41e Congrès pomologique qui se tient dans la Cité-Jolie, de nombreux figures ébroïciennes sont sur le pied de guerre : le maire Léon Oursel ; C. Blin, directeur des services agricoles ; M. Dussardier, professeur d’agriculture adjoint à la direction ; M. Lozet, professeur d’agriculture ; M. Barraud, secrétaire à l’hôtel de ville ; ou Raoul Lanéelle, arboriculteur à Évreux.

Le 16 octobre 1930
Avec le concours d’un certain nombre d’organismes publics, le 41e Congrès pomologique qui se tient à Évreux propose, pour une durée de quatre jours, plusieurs manifestations au cours desquelles seront décernés le prix d’honneur de l’Association française pomologique, le prix Auguste Truelle, le prix du Conseil général de l’Eure ainsi que des récompenses offertes par la Chambre départementale d’agriculture de l’Eure.

Le 18 octobre 1930
Secrétaire général de l'Association pomologique de l'Ouest, G. Perrier annonce aux candidats du concours des Cidres d'étude, dégustés au congrès d'Évreux, que le jury rendra son verdict à l'issue des analyses d'échantillons par un laboratoire.

Le 19 octobre 1930
Parti de la gare d'Évreux-Embranchement pour la desserte d'Évreux-Ville sur la ligne d'Acquigny, un train de marchandises de 800 tonnes déraille à l'approche de cette dernière gare, défonce un butoir puis fait une chute de trois mètres, tuant le mécanicien André Mallet. Les autres mécaniciens, tous domiciliés à Évreux, parviennent à sauter à temps.
Photo

La gare d'Acquigny de nos jours
© Roland Arzul
Avec son aimable autorisation


Le 27 octobre 1930
Victime d'un grave accident d'automobile, M. Mouly (ou Meuly), directeur des contributions indirectes de l'Eure, succombe à une fracture du crâne à l'hôpital d'Évreux, sans avoir repris connaissance.

Le 29 octobre 1930
Le déraillement près de Périgueux du rapide Genève-Bordeaux fait plusieurs morts ainsi que de très nombreux blessés, parmi lesquels le colonel Lesme, commissaire militaire en garnison à Évreux.

En novembre 1930
La crue de l'Iton, dont le débit est estimé à 30 mètres cubes par seconde, inonde les près situés à l'ouest de la ville (actuelles places du Cadran et de l'hypermarché Cora).

Le 2 novembre 1930
Voleurs d'une automobile, Roger Dufossé et Gabriel Gérard sont arrêtés puis écroués à la prison d'Évreux. Leurs complices Jean Chauvin et Fernand John sont conduits à l'hôpital.

Le 15 novembre 1930
Militant socialiste domicilié 13 rue Jean-Jaurès, Gabriel Lefréteur propose au quotidien Le Populaire de lui faire parvenir, contre six francs, deux affiches martelant le slogan « La civilisation en péril ! » qu'il placardera lui-même dans les rues d'Évreux.
Carte postale

Le carrefour des rues Jean-Jaurès et de Paris sur une carte postale du tout début du XXe siècle
© Archives municipales d'Évreux, CPA 5Fi86
Voir Mentions légales


Le 27 novembre 1930
L'adjudication de la fourniture de viande de boucherie au 7e régiment de chasseurs à cheval d'Évreux est lancée.

Début décembre 1930
Le Rallye Navarre auquel participent plusieurs personnalités mondaines et aristocratiques s’achève par la mort d’un cerf dix cors en forêt d’Évreux.

Le 5 décembre 1930
Jeune prostituée native d'Évreux, Marguerite Delamarre est conduite par des ouvriers à l'hôpital Bichat à Paris où elle meurt rapidement, sans blessure grave apparente.

Le 11 décembre 1930
Le sergent Crétin et le soldat Martin du bureau de recrutement d'Évreux reçoivent la médaille militaire.

Le 13 décembre 1930
Sur l'avenue Foch, une automobile conduite par un épicier de la ville renverse et tue le piéton Ernest André qui poussait une voiture à bras chargée de linge.

Le 19 décembre 1930
Le quotidien Paris-Soir propose en deuxième page cette devinette à ses lecteurs :
Si vous voulez intriguer vos amis, demandez-leur un peu : Qu'est-ce qu'un Ébroïcien ?

Le 21 décembre 1930
Natif d'Évreux et futur champion d'Europe du 5 000 mètres, le jeune Roger Rochard remporte le cross des jeunes organisé au bois de Boulogne par le journal L'Intran-match.

Le même jour (21.12.1930)
Plusieurs joueurs de rugby de l'Évreux Athletic Club montrent de grandes signes de nervosité dans la défaite par 9 à 6 infligée par l'Union sportive du Mans.

Le 29 décembre 1930
Motocycliste de Pommereuil, Henri Roullaud est conduit dans un état désespéré à l'hôpital d'Évreux après une collision avec un cycliste.

Le 30 décembre 1930
Substitut du procureur à Évreux, M. Le Breton est nommé procureur de la République auprès du même tribunal de première instance.

Le même jour (30.12.1930)
Film de Charles-Félix Tavano avec André Berley et Jeanne Helbling, Le Billet de logement est projeté au théâtre d'Évreux.

Le même jour (30.12.1930)
Juge d'instruction auprès du tribunal de première instance de Vervins dans l'Aisne, Jean Paul Georges Calenge retrouve Évreux en qualité de substitut du procureur.

< avant après>