L'Histoire d'Évreux

1927

L'Histoire d'Évreux où l'on verra, entre autres, que l'auberge de la Biche est à la recherche d'une caissière.

< >

logo

Les événements fondateurs, les petites et grandes péripéties de la ville, les personnages marquants, les anecdotes diverses, les informations les plus variées...

1927


En 1927
La charpente, la toiture et les balustrades de la séculaire et emblématique tour de l'Horloge sont restaurées.

La même année
Les éditions de la Tour Gîte font paraître Promenades historiques et anecdotiques dans Évreux d'Henri Lamiray.

La même année
Le pâtissier-confiseur Lucien-Gustave Martin achète à la municipalité d'Évreux le bâtiment érigé par Hégésippe Bourdon en 1867, et lui donne le nom de « Pavillon fleuri ». Il le transforme en salle de bal et de banquets, élit domicile à l'étage et installe les cuisines et les communs au sous-sol.
Photo

Le Pavillon fleuri de nos jours
© Philippe Brennetot
Voir Mentions légales


La même année
À la mort de M. Fauchet, son gendre Henri du Pouget prend la direction des usines de Navarre.

Le 9 janvier 1927
La ville d'Évreux est évoquée dans Mon Mari, feuilleton de Max du Veuzit publié dans l'édition rennaise du quotidien Le Temps :
« Et comme si cela ne suffisait pas encore assez à mon humilation, voilà que je me rappelais encore certaines recommandations de mon hôtelier d'Évreux. »

Le 11 janvier 1927
Mort à Évreux d'Auguste-Théodore Leheurteur, directeur des services du Syndicat agricole de l'arrondissement d'Évreux, officier d'académie, chevalier du Mérite agricole, et trésorier de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le 14 janvier 1927
Mort à Évreux d'Henri-Pierre Louvet, propriétaire et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le 23 janvier 1927
La dernière étape des Six jours d'hiver motocyclistes passe par la ville d'Évreux.

Le même jour
L'équipe de rugby de l'Évreux Athletic Club bat le Rugby compiègnois par 15 à 13 en match amical.

Le 4 février 1927
Naissance à Évreux de Georges Martin, médaillé de la Résistance française pour sa bravoure sous l'Occupation.

Le 16 février 1927
Le quotidien L'Humanité publie dans ses pages une réclame dans laquelle Madeleine Delaune, domiciliée 40 avenue de Caen à Évreux, vante les mérites des pilules de la marque Pink :
« Voilà déjà plusieurs mois que j'étais souffrante. J'étais très anémique et me sentais sans forces. M'étant décidée à prendre des pilules Pink, dès la première boîte, je me suis sentie beaucoup mieux et aujourd'hui, la cure achevée, je me trouve tout à fait bien et j'ai un excellent appétit. »

Le 19 février 1927
La Société hippique d’Évreux est fondée à l’hôtel de la Biche et se donne pour vocation d’encourager la production et l’élevage du cheval de demi-sang.

Le 20 février 1927
Mort à Évreux de Jean-Baptiste Carrère, rédacteur en chef du périodique La Normandie et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le 21 février 1927
Condamnés à 36 mois de détention pour vol et désertion, les militaires Aloès-Michel Volker et Raymond Dubus s'évadent de la prison militaire d'Évreux durant la nuit.

Le 27 février 1927
Revenue des États-Unis par le transatlantique France, la championne de tennis Suzanne Lenglen dîne en compagnie d'amis à Évreux avant de rejoindre son hôtel, situé près de la place de l'Étoile à Paris.
Photo

Suzanne Lenglen photographiée par l'Agence Rol en 1921
© BNF-Gallica, département Estampes et photographie, EI-13(789)
Domaine public


En mars 1927
L'adjoint Cuenant est maintenu dans ses fonctions de sous-intendant militaire de troisième classe à Évreux.

Le même mois
Promu au grade de capitaine, M. Brothier est affecté à la caserne de gendarmerie d'Évreux.

Le 6 mars 1927
Les cantonniers syndiqués du département de l'Eure se réunissent en ville pour une assemblée générale extraordinaire.

Le même jour
Elbeuf rencontre l'équipe du Mans à Évreux pour le premier tour éliminatoire du championnat de France de rugby.

Le 18 mars 1927
Du syndicat d'Évreux, M. Delagoutte présente, au Concours national laitier et beurrier de Paris, sa vache Micheline qui donne 342 kilos de beurre pour 6 213 litres de lait.

Le 21 mars 1927
Mort à Évreux de Louis Auguste Lecoq, vice-président de la Chambre syndicale du bâtiment du département de l'Eure, conseiller aux prud'hommes, et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le 23 mars 1927
L'évêque d'Évreux Constantin Chauvin rencontre le pape Pie XI au Vatican.

Le 26 mars 1927
La Société amicale des agents des contributions indirectes de l’Eure à Évreux est fondée à l’hôtel de ville. Elle se donne pour sobre vocation la camaraderie et l’entraide.

Vers le 28 mars 1927
L’équipe de football des minimes de la Jeanne d’Arc d’Évreux est battue 2 à 0 par le Football club rouennais.

Le 10 avril 1927
André Aumerle remporte la course cycliste Paris-Évreux devant René Brossy et Raymond Beyle.
Photo

L'arrivée d'André Aumerle à Évreux après son sprint contre son camarade Brossy, dans l'hebdomadaire Le Miroir des sports daté du 20.4.1937
© BNF-Gallica / Institut National du Sport de l'Expertise et de la Performance, 2013-54014
Domaine public


Le 14 avril 1927
À la recherche d'une caissière pour son restaurant, l'auberge de la Biche fait paraître une annonce dans l'édition nantaise du quotidien L'Ouest-Eclair.

Le 22 avril 1927
Propriétaire foncier âgé de 76 ans, Jules Ferret est renversé à Mézy-sur-Seine en Seine-et-Oise (actuelles Yvelines) par l'automobile de M. Dallemagne, représentant de commerce à Évreux.

Le 24 avril 1927
Mort à Évreux de Charles Alexandre Delouye, membre du conseil des directeurs de la caisse d'épargne d'Évreux, administrateur du bureau local de bienfaisance, et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le 3 mai 1927
La cour d'assises de l'Eure à Évreux condamne Germaine Chatigny à vingt ans de travaux forcés pour le meurtre de sa fille de cinq ans.

Le 8 mai 1827
Médecin psychiatre et professeur à la Faculté de médecine de Paris, Maxime Laignel-Lavastine prend ses fonctions de président de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure et succède à A. Albert-Petit.

Le 13 mai 1927
Brigadier-chef de la police judiciaire à Paris et natif d'Évreux, Jean Édouard Ronnot est gravement blessé par balle par son épouse à l'angle du boulevard du Palais et du quai des Orfèvres.

Le 14 mai 1927
Le Comité antituberculeux de l'Eure se tient en assemblée générale au 24 rue Isambard.

Le 15 mai 1927
Naissance à Évreux d'Aimée Arthur Charpentier, médaillé de la Résistance française pour sa bravoure sous l'Occupation.

Le 16 mai 1927
L'Union nationale des sociétés de tir de France accorde un diplôme d'honneur au tireur ébroïcien Lamy, pour services exceptionnels rendus à cette discipline.

Le 25 mai 1827
Ce sont 304 bovins dont 87 taureaux et 217 génisses et vaches qui participent jusqu'au 29 du mois, à Évreux, au concours de la race bovine normande.

Le 27 mai 1927
Un concours du beurrier se tient à Évreux, probablement dans le cadre de l'exposition agricole.

Le 30 mai 1927
Le 5e congrès de la Fédération des sociétés normandes se tient jusqu'au 2 juin à Évreux et attend une prestigieuse délégation norvégienne.

Le même jour
L’Union des sociétaires et usagers des secteurs nord et sud de la Société agricole d’électricité de la région d’Évreux et de Pacy-sur-Eure est fondée à la Salle de l’Epoque, située rue Grande. Elle a pour vocation la défense des intérêts de ses membres.

Le 31 mai 1927
Le baron de Wedel-Jarlsberg, ministre plénipotentiaire du royaume de Norvège, accompagné d'une délégation et de Halvdan Koht, historien et président de la Société historique de Norvège, est reçu dans le salon d'honneur de l'hôtel de ville d'Évreux.

Le 1er juin 1927
Dirigé par M. Fouasse, l'Orphéon municipal d'Évreux donne une représentation en ouverture d'une soirée organisée au théâtre par la Société libre de l'Eure.

Le 2 juin 1927
Un banquet d'adieu réunit autorités de la ville d'Évreux, principales figures du congrès de la Fédération des sociétés normandes et délégation norvégienne à l'auberge de la Biche.

Le 5 juin 1927
Le lycéen ébroïcien Dubois participe à l'épreuve de fleuret aux championnats de France des scolaires qui se tiennent à la Salle des ingénieurs civils du 19 de la rue Blanche à Paris.

Le 12 juin 1927
La première journée du Concours annuel de tir d'Évreux propose les catégories « Cibles à 200 mètres », « Revolver » et « Ball-trap » aux concurrents qui pourront, à l'issue de la cinquième journée, décrocher le prix du Président de la République.

Le 19 juin 1927
Inscrit dans la catégorie des touristes routiers, l'Ébroïcien Maurice Arnoult est sur la ligne de départ de la première étape du Tour de France 1927 à la Porte Maillot à Paris.

Le même jour
La deuxième journée du Concours annuel de tir d'Évreux propose les catégories « Cibles à 200 mètres », « Revolver » et « Ball-trap » aux concurrents qui pourront, à l'issue de la cinquième journée, décrocher le prix du Président de la République.

Le 25 juin 1927
Alors qu'il détient le permis de conduire depuis seulement huit jours, le jeune prince ottoman Mehmed Aibd perd le contrôle de son automobile et heurte un arbre à hauteur d'Évreux. Comme la gouvernante qui l'accompagnait, il est conduit à l'hôpital de la ville dans un état jugé très grave.

Le 26 juin 1927
La troisième journée du Concours annuel de tir d'Évreux propose les catégories « Cibles à 200 mètres », « Revolver » et « Ball-trap » aux concurrents qui pourront, à l'issue de la cinquième journée, décrocher le prix du Président de la République.

Le 28 juin 1927
Grièvement blessé aux jambes, le dessinateur William Follain avoue, à l'hôpital d'Évreux, être le meurtrier du chauffeur caennais Jean Boulle puis du lieutenant-colonel Jacques Gabriel Sauvalle, retrouvé assassiné dans le train Cherbourg-Paris.

Le 29 juin 1927
Le 7e régiment de chasseurs à cheval d'Évreux rappelle ses réservistes pour une période d'instruction militaire qui va jusqu'au 23 juillet.

En juillet 1927
Mort accidentelle à Évreux du radioamateur Marcel Raffy, membre fondateur du REF 009 sous l’indicatif F8MAR, puis sous celui de 8ID.

Le 3 juillet 1927
La quatrième journée du Concours annuel de tir d'Évreux propose les catégories « Cibles à 200 mètres », « Revolver » et « Ball-trap » aux concurrents qui pourront, à l'issue de la cinquième journée, décrocher le prix du Président de la République.

Le 6 juillet 1927
Mort à Évreux de Victor Alexandre Chapellière, chanoine titulaire de la cathédrale d'Évreux et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le même jour
Inscrits au centre d'examen d'Évreux, lequel relève de l'Académie de Caen, les élèves Bernard, Bocage, Cossard, Lachèvre, Lainé, Du Mérie, Ratel, Thillaye du Boullay, et Vassal sont admissibles à l'épreuve de latin-grec du baccalauréat.

Le 9 juillet 1927
Invité par les Jeunesses laïques et républicaines, Pierre Mendès-France fait une conférence à Évreux.

Le même jour
À la seizième étape du Tour de France 1927, le coureur cycliste Maurice Arnoult, originaire d'Évreux, tente une longue échappée et termine troisième.
Photo

Maurice Arnoult au Tour de France 1927, dans l'hebdomadaire Match l'intran daté du 12.7.1927
© BNF-Gallica, Département Droit, économie, politique, JO-41178
Domaine public


Le 10 juillet 1927
La cinquième journée du Concours annuel de tir d'Évreux verra les concurrents des catégories « Cibles à 200 mètres », « Revolver » et « Ball-trap » espérer décrocher le prix du Président de la République.

Le 12 juillet 1927
Une nouvelle crue de l'Iton inonde totalement le jardin de l'évêché et contraint les usines de Navarre à cesser provisoirement toute activité de production.

Mi-juillet 1927
Sont inscrits sur la liste d'aptitude aux fonctions de professeurs dans les lycées de la Seine et de la Seine-et-Oise les Ébroïciens Paysant et Fayet, respectivement pour les classes élémentaires et l'enseignement du dessin.

Le 16 juillet 1927
Le quatrième s'étant suicidé à l'arrivée des gendarmes, trois malfaiteurs sont arrêtés à Villemomble pour le vol à Évreux de la voiture d'Henri Baen.

Le 17 juillet 1927
Mort à Évreux de Clément Arsène Couret, directeur honoraire de l'école Saint-Pierre et ancien bibliothécaire de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le même jour
Embauchée pour faire face à la surcharge de travail, une dactylographe recrutée sur concours commence son nouvel emploi au parquet d’Évreux avec un salaire annuel improbable de 12 500 francs.

Le 23 juillet 1927
Les corps des frères Manissalian, de Mme Letellier et de son fils, victimes d'un accident de la circulation survenu entre Damville et Saint-André, sont transportés à l'hôpital d'Évreux.

Le 24 juillet 1927
Champion de Basse-Normandie et licencié à l'Évreux Athletic Club, le coureur Huguet participe aux championnats d'athlétisme du nord-ouest au stade Léon-Bollée du Mans.

Le 2 août 1927
Juge à Évreux, M. Philipon est nommé procureur de la République auprès du tribunal de Pondichéry en Inde française, en remplacement de M. Baptiste.

Le 5 août 1927
Alors qu'il se trouve à la verticale d'Évreux et qu'il se rend dans l'Oise, un bombardier du 22e régiment d'aviation est contraint de se poser d'urgence dans un champ de pommiers situé non loin du hangar Bellenger, dont la sobriété de l'équipement ne permet pas encore d'être visible de nuit.

Vers le 22 août 1927
Président de la chambre de commerce d'Évreux, M. Lemaître est fait chevalier de la Légion d'honneur.

Début septembre 1927
Réunis à la bourse du travail de la rue de Pannette, les camionneurs et déménageurs d'Évreux décident de se constituer en syndicat et d'adhérer à la Fédération des moyens de transport.

Le 20 septembre 1927
Mort à Évreux de Jean-Achille-Théodore Brail, chef de bataillon en retraite, vice-président de la Société de secours aux blessés, officier de la Légion d'honneur, et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le 25 septembre 1927
Parti du Vésinet, le grand prix cycliste de la fondation Wolber passe par les villes de Gisors, Rouen, Elbeuf, Évreux et Dreux avant de retourner vers le Parc des Princes à Paris.

Le 27 septembre 1927
Pour la troisième fois en trois mois, un homme se suicide sur la ligne ferroviaire Évreux-Conches en posant sa tête sur le rail, juste avant le passage d'un train.

Le 1er octobre 1927
Ouvrier domicilié à Gravigny, le jeune Parysis est tué par la violente explosion de son autogène alors qu'il réalisait une soudure dans le quartier Saint-Léger d'Évreux.

En octobre 1927
Religieuse hospitalière à l’asile public d’aliénés d’Évreux, Marie-Amélie Tessier, dite « soeur Saint-Crescentien » en religion, reçoit la médaille d’or d’honneur de l’Assistance publique.

Le 2 octobre 1927
Le quotidien L'Humanité ironise sur le régime de permissions et les repas bourgeois du marquis de Castellane, cavalier au 7e régiment de chasseurs à cheval d'Évreux.

Le 12 octobre 1927
Reconnu coupable du meurtre violent et prémédité de son épouse, le docker rouennais Auguste Martin est condamné à mort par la cour d'assises d'Évreux.

Le 23 octobre 1927
Réserviste au 7e régiment de chasseurs d'Évreux où il doit se rendre comme chaque soir pour sa période d'instruction, Raymond Lesolleu laisse ses camarades à l'angle de la rue de l'Abreuvoir et de la rue Chartraine, s'endort sur le seuil des Galeries normandes puis, à son réveil, rejoint la forêt où il se pend.

Le 25 octobre 1927
Muni d'un train d'atterrissage sur double chenille rigide qui a été monté par les mécaniciens de l'aérodrome d'Évreux, l'aviateur Paul Peuillot, connu sous le nom de « Roi du parachute », quitte cette ville pour rejoindre le Bourget.

Le 6 novembre 1927
La compagnie des Tréteaux mondains, dirigée par Suzanne Devoyod, sociétaire de la Comédie-Française, joue à Évreux au bénéfice de l'orphelinat Saint-Louis.

Le 8 novembre 1927
Mort à Évreux d'Henri Cochin, industriel, censeur de la Banque de France, ancien conseiller municipal, et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Fin novembre 1927
La voiture de M. Cosme, mécanicien ébroïcien, percute mortellement Mme Fouilhoux, ouvrière agricole qui regagnait de nuit son domicile du Vieil-Évreux.

Le 2 décembre 1927
Mort à Évreux de Richard Leroux, agent d'assurances, juge au tribunal de commerce, et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le 4 décembre 1927
Le congrès extraordinaire de la fédération de l'Eure de la Section française de l'Internationale ouvrière se tient à l'hôtel de ville d'Évreux.

Le 12 décembre 1927
La Société civile d’aviation d’Évreux est fondée au 55 rue Joséphine. Elle a pour objet la création et l’exploitation d’un poste d’atterrissage d’aviation dans la région d’Évreux.

Le 14 décembre 1927
Mort à Évreux d'Henry Fauchet, administrateur délégué de la Société des usines de Navarre, ancien conseiller général de l'Eure, ancien conseiller municipal d'Évreux, et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.

Le 17 décembre 1927
Fondé en prévision des élections législatives du printemps prochain, l'organe de propagande socialiste L'Éclaireur d'Évreux fait paraître son premier numéro sous la direction de Louis Reinhold.

Le 18 décembre 1927
Le personnel secondaire de l'hôpital psychiatrique d'Évreux étant admis à la caisse départementale des retraites, plusieurs corps de métiers sont concernés : infirmier et infirmière, chauffeur, jardinier, vacher, meunier, peintre, buandier, menuisier, charretier, boulanger, boucher, cordonnier, couvreur, cuisinière, couturière, lingère repasseuse, etc.

< avant après>