L'Histoire d'Évreux

1903

L'Histoire d'Évreux où l'on verra, entre autres, que l'anarchiste Alexandre Marius Jacob cambriole le domicile de Mme Postel des Minières.

< >

logo

Les événements fondateurs, les petites et grandes péripéties de la ville, les personnages marquants, les anecdotes diverses, les informations les plus variées...

1903


En 1903
Le peintre Charles Denet réalise deux peintures de grand format pour le foyer du théâtre d'Évreux.

La même année
Une foule importante se presse aux abords du pré du Bel-Ébat pour voir cinq équipes de rugby d'Évreux se succéder sur le terrain.

La même année
M. Leclerc ouvre l'hôtel de France.
Photo

L'Hôtel de France de M. Giraud sur une carte postale du début du XXe siècle
© Archives municipales d'Évreux, CPA 5Fi2676
Voir Mentions légales


La même année
La Société mutualiste des usines de Navarre se développe de façon importante.

La même année
Fondation de la Société des courses dont le président est le comte d'Ideville, propriétaire par ailleurs du pavillon de Navarre.

Le 3 janvier 1903
Le domicile du commandant Vigogne est cambriolé dans la nuit et la police, remarquant « des empreintes dans la poussière », soupçonnent une jeune femme ou un enfant.

Début février 1903
M. Boivin quitte la Mayenne pour Évreux où il a été nommé receveur buraliste.

Le 6 février 1903
Directeur et professeur du cours municipal de dessin d'Évreux, M. Yon est nommé officier de l'Instruction publique.

Le 22 février 1903
Création de l'association Jeanne d'Arc Évreux sur un terrain acheté par M. Lion, architecte des bâtiments.
Photo

L'entrée de l'Association Jeanne d'Arc depuis la rue Saint-Germain
© ND / evreux-histoire.com
Libre de droits avec mention du site


Le même jour
Dans la nuit, en compagnie de Léon Ferré et de Félix Bour, l'anarchiste Alexandre Marius Jacob cambriole le domicile de Mme Postel des Minières situé 11 place du Parvis-de-Notre-Dame puis y met le feu.

Le 1er mars 1903
La préfecture de l’Eure enregistre la déclaration de création du Cercle d’Évreux qui fixe son siège au 7 bis rue du Meilet et qui a pour objet de fournir à ses membres un lieu de réunion non accessible au public.

Le 10 mars 1903
Mme Garreau, pianiste ébroïcienne, obtient un brillant succès au concert donné par la société symphonique dirigée par M. Dubois.

Le 22 mars 1903
Député de l’Eure, secrétaire perpétuel de la Société nationale d’agriculture et membre du conseil général de l'Eure, Louis Passy est élu une cinquième fois président de la Société libre de l’Eure et succède à Maurice de Vilmorin.

Le 8 avril 1903
La préfecture de l’Eure enregistre la déclaration de création de l’Union commerciale et industrielle d’Évreux qui fixe son siège au 27 rue Victor-Hugo et qui a pour objet de développer et défendre les intérêts commerciaux et Industriels des sociétaires.

Le 22 avril 1903
Mort à Évreux de Charles Victor Dubreuil, ancien entrepreneur de peinture et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.

Le 23 avril 1903
Le commissaire de police d'Évreux se rend au couvent des Capucins pour constater la présence des religieux et s'enquérir de leur état civil, mais il trouve porte close et ne peut qu'échanger à travers le judas avec le père supérieur.
Photo

L'ancien couvent des Capucins
© ND / evreux-histoire.com
Libre de droits avec mention du site


Le 26 avril 1903
Mort à Paris de Pierre Antoine Achille Hermant, ancien propriétaire à Nétreville, membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure, architecte du département de la Seine, expert auprès des tribunaux, chevalier de la Légion d'honneur et commandeur de l'ordre royal de Christ de Portugal.

Le 28 avril 1903
Le domicile de Mme Regnier situé 25 boulevard de La Buffardière est cambriolé dans la nuit.

Le même jour
S'engageant devant le conseil municipal à faire jouer à Évreux les pièces dès leur création à Paris, Charles Baret est nommé directeur du théâtre.

Le 4 mai 1903
En visite officielle en France, le roi d'Angleterre Edouard VII passe par Évreux sans toutefois s'arrêter.

Le 11 mai 1903
La préfecture de l’Eure enregistre la déclaration de création de la Société de tir d’Évreux qui fixe son siège au stand de la Folie-Marcel et qui a pour objet l’instruction du tir et la mise en place et participation à des concours.

Le 12 mai 1903
La presse s'émeut de l'augmentation jugée inquiétante des homicides à Évreux et dans l'Eure.

Le 26 mai 1903
Naissance à Évreux d'André Daniel Dezoteux, médaillé de la Résistance française pour sa bravoure sous l'Occupation.

Le 2 juin 1903
Licencié à Évreux, M. Jugelet participe à l'épreuve du 110 mètres haies dans la compétition opposant sur quelques jours le Racing Club de France au South London Harriers.

Le 6 juin 1903
Totalement transformé, le pré du Bel-Ébat accueille le concours régional agricole d’Évreux jusqu’au 14 suivant, tandis que le concours régional hippique réunit 268 têtes à l’hippodrome, et qu’un concours de chiens de berger est mis sur pied par Emmanuel Boulet, président du Club français du chien de berger.

Le 7 juin 1903
Un concours de musique auquel sont conviées toutes les sociétés musicales de France est prévu à Évreux qui nomme MM. Samuel-Rousseau et Gastinel présidents du jury.

Le même jour
Avec un lieutenant du 1er régiment du génie et deux femmes à son bord, un ballon parti de Versailles pour rejoindre Évreux est contraint de se poser à Nogent-le-Rotrou.

Le 9 juin 1903
Inauguration du théâtre de style italien réalisé par l'architecte Legendre avec la représentation des Romanesques d'Edmond Rostand et du Bonhomme jadis avec Marie-Rose-Eugénie Müller, dite Mlle Müller, Émile Dehelly et M. Barral de la Comédie-Française.
Photo

Le théâtre Legendre d'Évreux en 2012
© SPPEF
Voir Mentions légales


Le 10 juin 1903
Le théâtre municipal d'Évreux propose la pièce de théâtre Heureuse !, au lendemain de son inauguration.

Le 11 juin 1903
Dans le cadre du concours régional agricole d’Évreux qui se tient au pré du Bel-Ébat, la Société libre d'agriculture, arts, sciences et belles-lettres de l'Eure présente une exposition d’horticulture jusqu’au 14 du mois.

Le même jour
Les groupes du nord-ouest, du nord et de Paris, de l'Association de l'ordre national du Mérite agricole, tiennent une réunion à Évreux sous la présidence d'Henri Ricard, sénateur de la Côte-d'Or.

Le même jour
Les anciens élèves de l’Institut national agronomique, des écoles nationales d’agriculture de Grignon, Rennes et Montpellier, et de l’école pratique du Neubourg, se réunissent dans l’après-midi dans une salle qui est mise à leur disposition au pré du Bel-Ébat où se tient le concours régional agricole d’Évreux.

Le 13 juin 1903
Dans le cadre du concours régional agricole d’Évreux qui se tient sur le pré du Bel-Ébat, le Club français du chien de berger organise un concours de chiens de bergers, avec le concours de la Société libre d'agriculture, arts, sciences et belles-lettres de l'Eure, et au cours duquel un premier prix est décerné au chow-chow de la princesse de Cholet. Le concours au travail, avec troupeaux de moutons, se déroule quant à lui sur une piste semée d’embûches dans les prairies dites « Peschet ».
Photo

Le chow-chow de la comtesse de Cholet primé au concours régional agricole d'Évreux, dans le Sport illustré universel daté du 5.7.1903
© BNF-Gallica / École nationale d'équitation, 2013-97801
Domaine public


Le même jour
Le théâtre municipal d'Évreux propose La Carotte avec M. Raimond, comédien du théâtre du Palais-Royal.

Le 14 juin 1903
Le ministre de l'Agriculture Léon Mougeot est reçu en gare d'Évreux par le maire, le conseil municipal et d'autres officiels, au son de la fanfare militaire du 6e régiment de dragons et du 28e régiment d'infanterie de ligne. Il est ensuite conduit à la préfecture où l'attendent environ trois cents invités pour le banquet de clôture du concours régional agricole d'Évreux.

Le même jour
Alors que le concours régional agricole d’Évreux vient de s’achèver, le tableau des lauréats montre la présence de plusieurs participants ébroïciens : Paul Peschet remporte une médaille d’argent grand module dans la catégorie « Objets d’art », ainsi qu’un quatrième prix dans la deuxième section de la catégorie « Génisse de deux à trois ans de race normande » ; Léon-Augustin Dubois remporte une médaille de bronze et la somme de 400 francs dans la catégorie « Horticulture » ; M. Lapeltey est honoré d’un rappel de prime d’honneur et d’une médaille d’or dans la catégorie « Arboriculture », tandis qu’Émile Triquet remporte une médaille de bronze et la somme de 80 francs ; M. Leblond remporte un deuxième prix dans la deuxième sous-section de la catégorie « Porcs mâles de races françaises ou croisées entre elles » ; Mlle Lemarié obtient deux mentions honorables dans la catégorie « Pigeons de races comestibles » ; Mme Léon Bernay remporte une médaille d’argent dans la catégorie « Petits cultivateurs-propriétaires, métayers ou fermiers n’exploitant pas en tout plus de 30 hectares » ; Edmond Betmale est récompensé d'une médaille de bronze dans la catégorie « Miels, cidres et hydromels » ; le Syndicat amical des fromagers de l'Eure, dont le siège est à Évreux, voit son engamenet distingué dans la catégorie « Expositions collectives » ; et MM. Lépinette, Leblanc et Monduit obtiennent respectivement une médaille d'argent grand module et une médaille d'argent ordinaire dans la catégorie « Exposants marchands ».
Photo

La serre de chrysanthèmes de l'établissement horticole de M. Triquet situé rue de la Rochette, sur une carte postale du début du XXe siècle
© Archives départementales de l'Eure, CPA 11NUM846
Voir mentions légales


Le 26 juin 1903
Mort à Évreux de Joachim Victor Chiboust, propriétaire foncier et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.

Le 5 juillet 1903
Le centenaire de la naissance de Jules Janin est célébrée par la ville d'Évreux avec une visite de sa tombe au cimetière Saint-Louis, une séance littéraire avec le concours de deux artistes de la Comédie-Française, et une conférence donnée par Léon Tyssandier, bâtonnier de l'ordre des avocats.
Photo

Portrait de Jules Janin par Frédéric Henri Schopin en 1835, 1835, Joconde 07030004541
© Jean-pierre Godais / Musée d'Art, Histoire et Archéologie d'Évreux
Voir mentions légales


Le 14 juillet 1903
Au cours de son périple à bord du ballon Archimède, l’aéronaute Gaston Blanchet et ses compagnons Ravaine et Donette passent à la verticale de la ville d’Évreux, jugée « brillamment illuminée » par le pilote.

Le 15 juillet 1903
Depuis le 8 du mois, les 100 kilogrammes de blé, de seigle, d’orge et d’avoine se vendent respectivement 23,50 francs, 16,50 francs, 16 francs et 15,75 francs au marché d'Évreux.

Le 17 juillet 1903
Trésorier général d'Évreux, Léon Cohn est nommé percepteur du 10e arrondissement de Paris.

Le même jour
Percepteur du 10e arrondissement de Paris, M. Génie est nommé trésorier général d'Évreux.

Le 19 juillet 1903
La Société des amis des arts du département de l'Eure tient une assemblée générale extraordinaire à l'amphithéâtre du jardin botanique d'Évreux sous la présidence d'Émile Hérissay.

Le 22 juillet 1903
La préfecture de l’Eure enregistre la déclaration de création de l'Avenir ébroïcien, société de gymnastique qui fixe son siège place de la République et qui a pour objet l'enseignement de la gymnastique et du tir.

Le 26 juillet 1903
Naissance à Kharbin dans l'Empire russe d'Elene Mosolova, alias Hélène Adant, auteure de reportages photographiques autour notamment d'Henri Matisse et de la cathédrale Notre-Dame d'Évreux.

Le 27 juillet 1903
Ancien secrétaire de l'ambassade de France à Saint-Pétersbourg en Russie, Edmond Toutain est conduit à l'hôpital d'Évreux après un grave accident de voiture à hauteur de Boisney.

Le 2 août 1903
Mort à Évreux de Léon Labbé, ancien conseiller général de l'Eure, gendre du général Gonse et membre fondateur de la Société des amis des arts du département de l'Eure.

Le même jour
La Société des amis des arts du département de l'Eure offre un livre sur l'Exposition universelle de 1900 à Léon Leseigneur lors de la distribution des prix de l'école municipale de dessin d'Évreux.
Photo

Plan de l'Exposition universelle de 1900
© BNF-Gallica, GED-3472
Domaine public


Le même jour
Fidèle lecteur domicilié 24 rue du Dauphin à Évreux, M. Morel apprend qu’il remporte le premier prix du « Concours de mise en place » organisé par le journal satirique Le Pêle-Mêle et qu’il recevra un quart d’obligation de la Ville de Paris.

Le 12 août 1903
Cavaliers du 6e régiment de dragons d'Évreux, les lieutenants René Thomine-Desmazures, Charles d'Yversen, Robert Petiet, René de Cassan-Floyrac et Georges Wallace participent au raid militaire hippique Paris-Rouen-Deauville.

Le 15 août 1903
La fanfare du 6e régiment de dragons d'Évreux accueille les participants à l'arrivée du raid hippique militaire Paris-Rouen-Deauville.

Le 2 septembre 1903
Depuis le 26 du mois précédent, les 100 kilogrammes de blé, de seigle, d’orge et d’avoine se vendent respectivement 22 francs, 14 francs, 16 francs et 16,50 francs au marché d'Évreux.

Le 20 septembre 1903
Il ne reste plus que ce jour aux participants du concours général organisé par l’Association française pomologique pour adresser un dossier d’inscription auprès de M. Bourgne, professeur départemental d’agriculture à Évreux.

Le 21 septembre 1903
L'Ébroïcien Charles Hérissey participe au congrès des maîtres imprimeurs à Nantes.

Le même jour
Naissance à Évreux de Jean Éparvier, premier reporter de la presse occidentale à entrer dans le bunker berlinois après la mort d’Adolf Hitler et la chute du Reich en 1945.

Le 23 septembre 1903
Chef d'escadron de gendarmerie en retraite et commandant du bureau de Cambrai, M. Xaillé est nommé commandant du bureau de recrutement d'Évreux, en remplacement de M. Beauzemont qui retrouve la vie civile.

Le 24 septembre 1903
Dans les pages de l’hebdomadaire illustré L’Universel, le dessinateur Dandurand publie un dessin humoristique titré « Évreux », vantant le doux parfum des habitants du département et jouant avec le jeu de mots : « l’eau d’Eure ».
Photo

Dessin de Dandurand paru dans le périodique L'Universel daté du 24.9.1903
© BNF-Gallica, Département Littérature et art, FOL-Z-988
Domaine public


Le 27 septembre 1903
Domicilié à Évreux, M. Delachaire obtient une médaille de bronze au concours agricole provincial de Louviers, organisé par l’Association normande, pour son eau-de-vie à base de cidre.

Le 29 septembre 1903
L'hectolitre de pommes à cidre se vend de sept à 7,40 francs au marché d'Évreux.

Le 5 octobre 1903
Mort à Évreux de Prosper-Arthur Piéton, conservateur du jardin botanique.

Le 13 octobre 1903
Mille kilos de pommes à cidre se vendent de sept à huit francs le kilo au marché d'Évreux.

Le 20 octobre 1903
Arrêté pour le meurtre de son épouse à Saint-Rémy-sur-Aire, le cultivateur Édouard Ancel est transféré à la prison d'Évreux sous les cris haineux de la foule.

Le même jour
À la tête de l'artillerie du 4e corps d'armée, le général de brigade Crémer est nommé commandant de la brigade de cavalerie du 3e corps d'armée à Évreux, en remplacement du général Dalmas de Lapérouse.

Le 21 octobre 1903
Provenant de la cathédrale Notre-Dame d'Évreux, un triptyque de la première moitié du XVIe siècle représentant l'Adoration des mages fait l'objet d'un classement au titre du patrimoine mobilier.

Le même jour
Commandant de l'artillerie du 3e corps, le général de brigade Cremer est nommé commandant de la brigade de cavalerie du 3e corps à Évreux.

Le 26 octobre 1903
L'étudiant Léo Georges Auguste Klein se présente à la mairie d'Évreux et s'engage pour trois ans dans l'armée. Vétéran d'une campagne militaire en Tunisie, et capitaine à la tête d'une compagnie de zouaves, il sera tué en autonme 1914 dans les combats de l'Yser, à Pypegaele en Belgique, au côté d'un autre Ébroïcien.

Le 9 novembre 1903
Mort à Évreux de Léon Olivier Lauvray, directeur d'une ancienne fabrique de coutils de la ville, ancien conseiller municipal et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.

Le 30 novembre 1903
Chanoine d'Évreux, l'abbé Aicard prononce un discours patriotique à Champigny en mémoire des combattants de la Guerre franco-allemande de 1870-71.

Le 5 décembre 1903
Le président du Conseil presse le conseil général de l'Eure de trouver un règlement à la problématique de la maison d'arrêt d'Évreux, dans un état de délabrement avancé.

Le 11 décembre 1903
Mort à Évreux d'Henry Édouard Féray, pharmacien, archéologue, spéléologue, conseiller général de l'Eure et maire de la ville depuis 1899.

Le même jour
Le conseil municipal déclare qu'il n'abandonne pas le projet de prolongement du boulevard du Jardin-Lévêque.

Le 14 décembre 1903
Les obsèques d'Henry-Édouard Féray, pharmacien et maire de la ville, ont lieu en la cathédrale Notre-Dame d'Évreux.

Le 18 décembre 1903
Naissance à Évreux d'Henri Gaston Franchet, médaillé de la Résistance française pour sa bravoure sous l'Occupation.

Le 22 décembre 1903
Cent soixante-quinze hectolitres de pommes à cidre se vendent de 10,50 à 11 francs l'hectolitre au marché d'Évreux.

< avant après>