L'Histoire d'Évreux

1333 - 1354

L'Histoire d'Evreux depuis l'unification de l'église de Louviers à l'abbaye de Saint-Taurin jusqu'à la prise de contrôle ponctuelle de la ville par le roi de France Jean II.

< >

logo

Les événements fondateurs, les petites et grandes péripéties de la ville, les personnages marquants, les anecdotes diverses, les informations les plus variées...

1333


Vers mai 1333
L'évêque d'Evreux Jean III du Prat unit l'église de Louviers à l'abbaye de Saint-Taurin.

Le 5 juillet 1333
Mort incertaine de l'évêque d'Evreux Jean III du Prat.

Vers octobre 1333
Conseiller du roi, chanoine de Tours et doyen de Saint-Germain-l'Auxerrois à Paris, Guillaume II des Essarts est élu évêque d'Evreux.

1334


En 1334
Initiée deux ans auparavant par Jeanne II de Navarre, la construction du château du même nom est achevée.

Le 17 octobre 1334
Mort de l'évêque d'Evreux Guillaume II des Essarts.

Le 4 novembre 1334
Frère du précédent et élu évêque d'Evreux, Vincent des Essarts fait sa promesse devant la chambre apostolique.

1335


En mars 1335
Mort de l'évêque d'Evreux Vincent des Essarts.

Le 1er avril 1335
Prieur du Pré puis abbé du Bec, Geoffroy III de Faé est élu évêque d'Evreux.
voir partie icono >

1338


Vers 1338
L'évêque d'Evreux Geoffroy III de Faé fait agrandir le choeur de la cathédrale Notre-Dame.

En 1338
Jacques Ier de Senlis est nommé abbé de Saint-Taurin d'Evreux.

La même année
Robert Mallart prend ses fonctions de bailli d'Evreux.

La même année
Guillaume Guitard est nommé abbé de Saint-Taurin d'Evreux.

1340


Vers 1340
A l'initiative de la reine de Navarre Jeanne II est construit un canal partant de l'Iton à Navarre et arrivant le long des murs près de la cathédrale Notre-Dame d'Evreux.

Le 15 avril 1340
Mort de Geoffroy III de Faé, évêque d'Evreux, qui est ensuite inhumé dans le choeur de l'église du Bec.

Le 20 octobre 1340
Chanoine de l'église d'Amiens et doyen d'Evreux, Robert de Brucourt est élu évêque du diocèse.
voir partie icono >


Le 28 décembre 1340
Robert de Brucourt, évêque d'Evreux, ratifie la fondation de la chapelle de Saint-Eustache.

1341


En 1341
Robert Mallart quitte ses fonctions de bailli d'Evreux.

Vers avril 1341
Les trois paroisses de Louviers intentent un procès contre Jean Dupré et Pierre Pigouche, recteurs de la cathédrale Notre-Dame d'Evreux.

1342


En 1342
Guillaume Broisset prend ses fonctions de bailli d'Evreux.

1343


En 1343
Fils de Philippe III, Charles II de Navarre devient comte d'Evreux.

La même année
Guillaume Broisset quitte ses fonctions de bailli d'Evreux.

1344


En 1344
Pierre de Maule prend ses fonctions de bailli d'Evreux.

1345


En 1345
Fondation à Evreux d'une confrérie des Conards, supprimée par l'évêque Paul Capracina en l'an 1425, et qui clame lors de sa fête annuelle une certaine chanson, moitié en latin, moitié en français :
De asino nostro bono,
Meliori et optimo,
Debemus faire fête.
En revenant de Gravinaria
Un gros chardon reperit in via
Et lui coupa la tête.

1346


En 1346
A l’annonce de l’arrivée des troupes du roi d’Angleterre Edouard III, la ville d’Evreux, encore entourée de bastions et de murailles en assez bon état, mobilise un nombre important d’hommes, d’armes et de vivres.

La même année
Oudart de Montigni prend ses fonctions de bailli d'Evreux.

1349


En 1349
Oudart de Montigni quitte ses fonctions de bailli d'Evreux.

Le 6 octobre 1349
Mort au château de Conflans de Jeanne II, fille du roi de France Louis X le Hutin, reine de Navarre et comtesse d'Evreux.

Le même jour
Le comte d'Evreux Charles II de Navarre est sacré roi de Navarre à la mort de sa mère.

1350


Vers 1350
Réalisation du Grand cartulaire de Saint-Taurin, composé de 3.678 feuillets de parchemin et relié en peau de veau.
voir partie icono >

En 1350
Jehan Le Séreurier est vicomte d'Evreux, officier chargé de la haute-justice du Saint-Esprit.

1353


En 1353
Adam Pinchemont est nommé abbé de Saint-Taurin d'Evreux.

Le 23 octobre 1353
Une chapelle du Pardon est instituée dans la cathédrale Notre-Dame par lettres patentes de Charles II le Mauvais, roi de Navarre.

1354


Le 8 janvier 1354
Frère du roi Charles II le Mauvais, Philippe de Navarre quitte la cité d'Evreux en compagnie du duc de Longueville et de Geoffroy d'Harcourt pour se rendre vers l'Auberge de La Truie-qui-File à Laigle, actuelle L'Aigle dans l'Orne. A la tombée de la nuit, tous pénètrent dans la chambre de Charles de La Cerda et assassinent de plusieurs coups d'épée le connétable de France, malgré ses longues supplications.

Le 22 février 1354
Le traité de Mantes étend les apanages de la maison d'Evreux et renforce le roi de Navarre Charles II malgré la perte de quelques châtellenies d'Ile-de-France et du Vexin.

Le 4 mars 1354
Tout en se justifiant, le roi de Navarre Charles II le Mauvais reconnaît publiquement son rôle dans la mort du connétable de France Charles de La Cerda, assassiné à l'Auberge de La Truie-qui-File à Laigle, actuelle ville de L'Aigle dans l'Orne.

Mi-mars 1354
Malgré sa responsabilité directe dans l'assassinat du connétable Charles de La Cerda, le roi de Navarre Charles II le Mauvais est autorisé par le roi de France à retourner sur ses terres ébroïciennes sans être réellement inquiété.

En novembre 1354
Le roi de France Jean II prendrait un temps le contrôle de la ville d'Evreux sur les troupes de Charles II de Navarre dit le Mauvais.
voir partie icono >

< avant après>