L'Histoire d'Évreux

1908

L'Histoire d'Évreux où l'on verra, entre autres, que Le Bazar de l'Eure de la rue Chartraine est racheté par les Galeries Lafayette.

< >

logo

Les événements fondateurs, les petites et grandes péripéties de la ville, les personnages marquants, les anecdotes diverses, les informations les plus variées...

1908


En 1908
Une adjudication de travaux, dont le coût est estimé à 1 170 000 francs pour le quartier Tilly, se déroule à l'hôtel de ville.

En 1908
Directeur depuis novembre 1894 de la succursale de la Banque de France, située rue Victor-Hugo, Charles Besnier est nommé trésorier du comité d'Évreux de la Société française de secours aux blessés militaires.

La même année
Membre du conseil général de l'Eure, le vicomte de Valon est élu président de la Société libre de l’Eure et succède à Louis Passy.

La même année
L'imprimeur Charles Hérissey et fils fait paraître Essai sur l'histoire de l'abbaye bénédictine de Saint-Taurin de Louis Debidour.

La même année
Le Bazar de l'Eure de la rue Chartraine est racheté par les Galeries Lafayette qui restructurent le bâtiment dans un style art déco.

La même année
Il est procédé à l'ouverture d'une école de musique et de l'École pratique de commerce et d'industrie.

La même année
Le Moulin-Neuf est dévasté par un incendie.

Début janvier 1908
La domestique d'un négociant d'Évreux étouffe son enfant puis cache le corps dans une malle.

Le 19 janvier 1908
Le pré du Bel-Ébat bat un record d'affluence pour une rencontre sportive avec environ 2 000 personnes pour le match de « football-rugby », qui oppose l'Union sportive d'Évreux et le Sporting-club universitaire de France.

Le 8 février 1908
Plusieurs pièces du palais épiscopal d'Évreux font l'objet d'un classement au titre du patrimoine mobilier : six tapisseries datant du XVIIIe siècle et représentant l'histoire de l'Enfant prodigue, ainsi qu'une tapisserie datant du XVIIe et représentant la scène de multiplication des pains.

Le 28 février 1908
Le chirurgien Veslin assiste le médecin en chef du ministère des Travaux publics pendant l'opération de l'appendicite du préfet de l'Eure.

En mars 1908
Les petits porteurs de la succursale ébroïcienne du Crédit minier et industriel, installée l'année précédente dans des locaux rutilants, subissent durement le krach Rochette.
Photo

Henri Rochette vu par A. Delannoy, dans le périodique Les Hommes du jour daté du 1.11.1908
© BNF-Gallica
Domaine public


Le 5 mars 1908
Soldat réformé du 161e régiment d'infanterie de ligne, Léon Hédouin est pris de malaise dans le dernier train Paris-Cherbourg. Descendu en gare d'Évreux, il meurt quelques minutes après dans la salle d'attente.

Vers le 10 mars 1908
Sous-préfet de troisième classe à Bernay, M. de Mendonça est nommé secrétaire général de troisième classe à Évreux en remplacement de M. Bartoli.

Le 11 mars 1908
La ville d'Évreux est mentionnée dans Les deux orphelines, feuilleton d'Adolphe d'Ennery publié dans l'édition rennaise du quotidien L'Ouest-Éclair :
« À Évreux, nous avons des amis, de bons amis de notre chère mère Gérard !... Ah ! pourquoi les avons-nous quittés ?... »

Le 13 mars 1908
Le Conseil de guerre de Rouen condamne à la peine de mort avec dégradation militaire, l’insoumis Arthur-Yves Duchesne, du 28e régiment d’infanterie d’Évreux, qui était poursuivi pour de nombreux délits dont ceux d’insoumission et de désertion.

Le 17 mars 1908
Dans son billet sur la mode dans les pages du Figaro, Charles Dauzats mentionne
« (...) la fermière d'Évreux au châle de mousseline si finement brodé à la main »

Le 10 avril 1908
La Cour de cassation rejette le pourvoi d’Arthur-Yves Duchesne, soldat au 28e régiment d’infanterie d’Évreux poursuivi pour de nombreux délits dont ceux d'insoumission et de désertion, et valide la condamnation à mort prononcée par le Conseil de guerre de Rouen.

Le 15 avril 1908
Auteur de nombreux vols depuis plusieurs mois à la gare, Pierre Auguste Torchet est arrêté sans ménagement puis écroué à la maison d'arrêt de la ville.

Le 17 avril 1908
Juge de troisième classe, M. Danion est promu juge d'instruction à Évreux.

Vers le 18 avril 1908
Le ministère de la Guerre nomme l'intendant de deuxième classe Rouchon-Mazerat, d'Évreux, au gouvernement militaire de Paris.

Le 10 mai 1908
Licencié à Évreux, le coureur cycliste Chocque termine quatrième à la course Paris-Amiens.

Le 18 mai 1908
La gendarmerie d'Évreux conduit à la prison de la ville le soldat Bouttier, absent de son régiment à Laval et qui s'appuyait sur son statut militaire pour abuser de la crédulité du maire d'une petite localité euroise.

Le 19 mai 1908
Naissance à Évreux de Tony Baldini, médaillé de la Résistance française pour sa bravoure sous l'Occupation.

Le 27 mai 1908
Lancée à Évreux trois ans auparavant par Paul de Barre et accompagnée d'un supplément illustré, la version bihebdomadaire du Démocrate normand, périodique socialiste indépendant qui se donne pour vocation la défense des intérêts ouvriers, agricoles, industriels et commerciaux du département de l'Eure, cesse de paraître.

Le 28 mai 1908
Un fourgon à bagages et une voiture vide du train transatlantique prennent feu dans le tunnel de Nétreville.
Photo

L'entrée du tunnel de Nétreville de nos jours
© tunnels-ferroviaires.org
Voir Mentions légales


Le 29 mai 1908
Fils du directeur de la compagnie d’assurances La Prévoyance, Émile Mayen est assez sérieusement blessé dans un accident de voiture en quittant Évreux en compagnie de son épouse, sa soeur et son beau-frère.

Le 7 juin 1908
Le coureur cycliste Fernand Bonnet remporte la course Paris-Évreux devant A. n;Thomann et J. Champeaux.

Le même jour
Le corps d'un homme sauvagement assassiné et dont l'identité est inconnue est retrouvé au petit matin derrière le cimetière d'Évreux. Les premiers éléments de l'enquête de gendarmerie laissent supposer qu'il s'agit d'un ouvrier agricole récemment arrivé de Bretagne.

Le 23 juin 1908
Ouverture de la 75e session du Congrès archéologique de France qui se tient jusqu'au 1er juillet à Caen et au cours de laquelle l'abbé Bonnenfant, professeur à l'école supérieure de théologie du diocèse d'Évreux, reçoit une médaille d'argent.

Le 1er juillet 1908
La succursale de la caisse d'épargne d'Évreux ouvre ses portes.

Le même jour
La saison des bains de mer commençant, la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest met en circulation, jusqu'au 13 septembre inclus, un nouveau train express au départ de la gare Saint-Lazare à 4h55, et avec arrêt à Évreux.

Le 21 juillet 1908
L'architecte du département présente au conseil général de l'Eure l'avancée des travaux de la nouvelle prison cellulaire : la couverture du bâtiment est achevée, l'installation du chauffage est en cours, les peintres opèrent la pose du vitrage de la lanterne et des châssis du toit, et les plâtres intérieurs vont bientôt être posés.

Le 26 juillet 1908
A l'occasion des grandes fêtes de Caen, la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest met en place deux trains spéciaux, celui de l'aller s'arrêtant en gare d'Évreux à 8h30 et celui du retour à 00h20.

Le 5 août 1928
La Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure présente jusqu’au 9 du mois, dans les baraquements militaires de la rue de Pannette, une exposition d’aviculture et de volailles grasses, un concours de poules pondeuses, ansi qu’une exposition des produits de l’apiculture.

Le 13 août 1908
Partis d'Évreux lors d'un concours de lâcher, tous les pigeons voyageurs atteignent comme prévu la ville de Rennes.

Le 22 août 1908
Lancée à Évreux trois ans auparavant par Paul de Barre et accompagnée d'un supplément illustré, la version hebdomadaire du Démocrate normand, périodique socialiste indépendant qui se donne pour vocation la défense des intérêts ouvriers, agricoles, industriels et commerciaux du département de l'Eure, cesse de paraître.

Le 27 août 1908
Les habitants de l'avenue du Château présentent au conseil municipal une pétition afin que le nom de leur rue soit changé.

Le même jour
Naissance à Évreux de Simone Marie Henriette Lagnitre, médaillée de la Résistance française pour sa bravoure sous l'Occupation.

Après août 1908
Il est prévu la construction de nouvelles classes aux écoles de filles de la rue Saint-Sauveur, du Puits-Carré et de La Madeleine, ainsi qu'à l'école maternelle de Navarre.

Le 20 septembre 1908
Une course de ballons est organisée au pré du Bel-Ébat par la municipalité et plusieurs organismes dont La Fraternelle, syndicat du commerce des boissons en détail de l'arrondissement.
Photo

"Concours de ballons à Évreux. 20 novembre 1908", photographie provenant du Fonds Lenoir
© Archives municipales d'Évreux, Fonds Lenoir, 6Fi1017
Voir Mentions légales


Le même jour
La Course de côte d'Évreux, épreuve automobile organisée sur l'avenue de Cambolle et la côte de Caen, attire de très nombreux Ébroïciens, qui assistent notamment à la victoire d'une automobile Ballot dans la catégorie du mille arrêté, avec une pointe à 116 kilomètres à l'heure.
Photo

Concurrents sur la ligne droite formée par la côte de Cambolle lors du meeting d'Évreux, dans La Vie au grand air daté du 26.9.1908
© BNF-Gallica
Domaine public


Le 21 septembre 1908
Sous une chaleur torride, c'est Siméon qui arrive en tête au passage d'Évreux de la course Rouen-Paris, épreuve de course à pied de 156 kilomètres.

Le 23 septembre 1908
Naissance à Évreux de Marcel Jules Singeot, médaillé de la Résistance française pour sa bravoure sous l'Occupation sous le pseudonyme « Le Saint Sanctuo ».

Le 24 septembre 1908
Militaire à Évreux, M. Masson est promu sous-intendant de deuxième classe.

Début octobre 1908
Pour sa troisième réunion de l'année, la Société des courses d'Évreux organise son premier cross-country militaire sur l'hippodrome de Navarre.
Photo

Des cavaliers du cross-country militaire d'Évreux, dans Le Sport universel illustré daté du 1.11.1908
© BNF-Gallica / École nationale d'équitation, 2013-97801
Domaine public


Le 2 octobre 1908
En présence de Louis-Modeste Leroy et du maire d'Évreux Léon Oursel, le conseil général de l'Eure rappelle qu'il n'y a pas d'eau potable dans les quartiers de Cambolle, Navarre, Harrouard et du Buisson. En périphérie, seules la rue de Navarre et La Madeleine sont éclairées au gaz et, en outre, les habitants de ces quartiers n'ont accès ni à des marchés de proximité ni à la Poste.
Photo

Modeste Leroy et Émile Dubois caricaturés par Émile Cohl, dans L'Auto-vélo : journal comique et illustré daté du 21.11.1897
© BNF-Gallica, Département sciences et techniques FOL-V-3770
Domaine public


Le 8 octobre 1908
Hors d'oeuvre variés, filets de soles Joinville, guigne de chevreuil sauce poivrade et purée de marrons, filet de boeuf Richelieu, spoom au champagne, paons sur canapés, aspic de foie gras, céleris à la villageoise, glace au café, gaufrette Olga, petits fours, corbeilles de fruits, café et liqueurs, chablis et médoc en carafes, Cérons, saint-estèphe, château-Lestaye, et moulin-à-vent composent le menu et les boissons du banquet des huissiers de l'arrondissement d'Évreux.

Le 28 octobre 1908
Naissance à Évreux, au domicile de ses parents situé 7 rue de l'Ardèche, de Jean Hérissey, maître imprimeur.

Début novembre 1908
La presse spécialisée fait l'éloge du premier cross-country militaire d'Évreux, petite ville de province dont les débuts hippiques jugés laborieux appartiennent désormais au passé.
Photo

Tracé du cross-country d'Évreux présenté dans Le Sport universel illustré daté du 1.11.1908
© BNF-Gallica / École nationale d'équitation, 2013-97801
Domaine public


Le 2 novembre 1908
Chassées de l'hôpital d'Évreux par la commission administrative, les soeurs de Saint-Vincent-de-Paul sont raccompagnées à la gare par l'évêque Philippe Meunier.

Le 4 novembre 1908
Mort à Évreux d'Alfred-Léonide Herfin, agent voyer en chef du département, officier d'académie et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.

Le 24 novembre 1908
Depuis le 18 du mois, le quintal de blé, de seigle, d’orge et d’avoine se vend respectivement 21,50 francs, 16,50 francs, 18 francs et 17,50 francs.

Vers le 25 novembre 1908
Mort à Évreux d'André Grousseau, fils du député du Nord Henri-Constant Grousseau.

Le 27 novembre 1908
Le conseil municipal adopte la proposition de changer le nom du chemin du Haut-Collet en « rue Portevin », et le chemin de la ferme Saint-Taurin en « rue Rohaux ».

Le 1er décembre 1908
Depuis le 25 du mois précédent, les 100 kilogrammes de blé, de seigle, d’orge et d’avoine se vendent respectivement 21,50 francs, 16,75 francs, 18 francs et 17,50 francs au marché d'Évreux.

Le 6 décembre 1908
La Compagnie des chemins de fer de l'Ouest modifie les horaires de la ligne ferroviaire d'Évreux à La Loupe.

Le même jour
Alors que la traditionnelle fête de la Saint-Nicolas bat son plein et que pratiquement chaque bistrot fait concert, de nombreux limonadiers et tenanciers passent outre la dernière circulaire ministérielle sur la réglementation des cafés-concerts, laquelle interdit la quête par les artistes.

Le 17 décembre 1908
La tonne de pommes à cidre se vend 65 francs au marché d'Évreux.

Le 28 décembre 1908
Un tamponnement entre deux trains a lieu à environ un kilomètre de la gare d'Évreux lorsqu'une rupture d'attelage se produit sur le train n°4180 en provenance du Neubourg.

Le 31 décembre 1908
La Société des courses d'Évreux aura versé 11 500 francs aux courses au trot, 12 000 francs aux courses plates et 12 200 francs aux courses d'obstacles sur les douze derniers mois.

< avant après>