L'Histoire d'Évreux

60 av J-C. - 693

L'Histoire d'Evreux depuis l'occupation du site actuel du Vieil-Evreux par les Aulerques Eburovices jusqu'à la construction d'une chapelle par Aquilin, évêque d'Evreux et ancien homme d'armes.

< >

logo

Les événements fondateurs, les petites et grandes péripéties de la ville, les personnages marquants, les anecdotes diverses, les informations les plus variées...

- 60


Vers -60
De la confédération des Aulerques, le peuple des Eburovices habite le sud-est du département actuel de l'Eure et ont pour principal établissement le territoire actuel du Vieil-Evreux.
voir partie icono >

- 56


En septembre -56
Alliés aux Unelles et aux Lexoviens dans la lutte contre Rome, les Eburovices sont battus par les légions de Quintus Titurius Sabinus et se soumettent à l'autorité romaine.

- 52


En septembre -52
Les Eburovices fournissent un contingent de 3.000 hommes au soulèvement orchestré par Vercingétorix contre la tutelle romaine.
voir partie icono >

80


En 80
Située sur le site actuel du Vieil-Evreux, la capitale romanisée des Eburovices apparaît sous le toponyme latin Gisacum.

150


En 150
Evreux apparaît sous le toponyme Μεδιολάνιον (Médiolanon) dans Γεωγραφικὴ Ὑφήγησις (Manuel de géographie) de l'astronome grec Claude Ptolémée.
voir partie icono >

185


Vers 185
Des thermes publics d'une superficie de 2.850 m2 bâtis sont élevés à l'emplacement actuel de l'ancienne maternité de l'hôpital Saint-Louis, désormais désaffecté.

250


Vers 250
L'agglomération gallo-romaine de Gisacum est désertée au profit de Mediolanum Aulercorum, probable oppidum situé dans la vallée de l'Iton, sur le site actuel de la ville d'Evreux.
voir partie icono >

275


Vers 275
Probablement pour faire face aux invasions dites barbares et à une crise politique qui semble s'installer durablement, un rempart long de 1.145 mètres est érigé autour du coeur de Mediolanum Aulercorum qui couvre alors une superficie d'environ neuf hectares.

277


En 277
Située à l’emplacement de l’actuelle cathédrale Notre-Dame d’Evreux, la basilique gallo-romaine de Mediolanum Aulercorum serait détruite lors d’une probable incursion germanique.

La même année
Situé dans l'actuelle rue de la Harpe, un ensemble de plusieurs domi et atrium est entièrement détruit par un incendie qui laissera cette portion de ville longtemps abandonnée.

380


Vers 380
un certain Taurin évangélise la ville et fait détruire les idoles des sanctuaires gallo-romains.

400


Vers 400
Naissance dans une modeste famille de la campagne ébroïcienne de Gaud, futur évêque de la ville.

410


Vers 410
La ville de Mediolanum est mise à feu et à sang par les Vandales ou les Alains du roi Cracus, dont le nom est probablement à l'origine de celui de la commune de Cracouville, réunie depuis l'an 1810 au Vieil-Evreux.

412


Le 11 août 412
Sur ordre probable du préfet Licinius, l'évangélisateur Taurin est mis à mort hors de la cité, sur le bord de la route.

415


Vers 415
Nommé évêque d'Evreux, Mauxe succède à l'évangélisateur historique saint Taurin.
voir partie icono >

461


En 461
Natif de la campagne ébroïcienne et d'origine modeste, Gaud succède à Mauxe à l'évêché d'Evreux.

480


En 480
Maurusion succède probablement à Gaud à l'évêché d'Evreux.

491


Le 31 janvier 491
Mort dans la légendaire forêt de Scissy de la baie du mont Saint-Michel de Gaud, ancien évêque d'Evreux et successeur de l'historique saint Taurin.

497


En 497
La ville passe sous la domination de Clovis Ier, roi des Francs de puis l'an 481 ou l'an 482.
voir partie icono >

511

En juillet 511
L'évêque d'Evreux Maurusion se rend à Orléans pour le concile des Gaules où trente-deux évêques ont été réunis sur ordre du roi Clovis Ier pour définir précisément l'interaction entre le pouvoir royal et l'Eglise.
voir partie icono >

512


En 512
Mort probable de l'évêque d'Evreux Maurusion.

515


En 515
Leufroy succède à Maurusion à l'évêché d'Evreux.

551


En 551
Ferrocinctus succède probablement à Leufroy à l'évêché d'Evreux.

557


En 557
L'évêque d'Evreux Ferrocinctus se rend probablement au concile de Paris au cours duquel est débattue l'indépendance de l'Eglise.

571


En 571
Viator succède probablement à Ferrocinctus à l'évêché d'Evreux.

585


Vers 585
Le futur évêque d'Evreux Laudulphe est chanoine en cette même ville.

606


En 606
Le chanoine Laudulphe succède à Viator à l'évêché d'Evreux.

610


Vers 610
L'évêque d'Evreux Laudulphe fait exhumer le corps de saint Taurin, évangélisateur historique et martyr, puis fait construire un monastère qui deviendra l'abbaye puis l'église de Saint-Taurin.

614


Le 10 octobre 614
L'évêque d'Evreux Erminulfus assiste au concile de Paris qui représente soixante-seize évêchés de l'ensemble du royaume des Francs de Clotaire II.

619


En 619
Suffrageant de Rouen, Déodat succède à Erminulfus à l'évêché d'Evreux.

640


Vers 640
Wakdus succède probablement à Déodat à l'évêché d'Evreux.

641


En 641
Ragnericus succède probablement à Wakdus à l'évêché d'Evreux.

648


En 648
L'évêque d'Evreux Ragnericus participe au concile de Cabiloninsis urbis, actuel Châlons-sur-Saône.

La même année
Mort de l'évêque d'Evreux Ragnericus.

651


Vers 651
Concessus succède à Ragnericus à l'évêché d'Evreux.

668


En 668
Éterne succède à Concessus à l'évêché d'Evreux.

673


En 673
Ancien homme d'armes de Clovis II - roi des Francs de Neustrie et des Burgondes - ayant fait voeu de chasteté, Aquilin est élu évêque par le clergé et le peuple d'Evreux.

689


En 689
L'évêque d'Evreux Aquilin participe au concile de Rouen supervisé par l'évêque Ansbert.

693


En 693
L’évêque d’Evreux Aquilin fait construire une chapelle dans la paroisse qui portera son nom.

< avant après>