L'Histoire d'Évreux

1913

L'Histoire d'Évreux où l'on verra entre autres...
Que l'orchestre de la Musique municipale est sollicité pour deux concerts sur l'île de Jersey.

< >

logo

Les événements fondateurs, les petites et grandes péripéties de la ville, les personnages marquants, les anecdotes diverses, les informations les plus variées...

1913


En 1913

Les travaux de deux établissements de bains-douches sont lancés grâce au financement de la caisse d'épargne.


La même année (1913)

Une statuette gallo-romaine en pierre blanche représentant une Vénus gainée réalisée par l'artisan Rextugenos est mise au jour dans le jardin de l’horticulteur Dulong, domicilié au bord du chemin de Saint-Louis dans le faubourg du Clos-au-Duc.

Photo

Reproduction de la Vénus de l'artisan Rextugenos dans l'article "Les statuettes du Clos-au-Duc" d'Henri Lamiray, paru dans le Bulletin de la Société normande d'études préhistoriques
© BNF-Gallica, Département Collections numérisées, 2008-117598
Domaine public


La même année (1913)

Député de l’Eure de 1871, secrétaire perpétuel de la Société d’agriculture et entre autres vice-président du conseil général de l'Eure, Louis-Paulin Passy est élu une septième fois président de la Société libre de l’Eure. Il succède à Jules Joseph Érasme Lerenard-Lavallée.


La même année (1913)

Tirant son nom d’un pré situé sur la rive gauche du ruisseau éponyme, la rue des Tombettes est ouverte grâce au legs testamentaire de Joseph-André Dupuis, natif de la ville et juge au tribunal de Dreux. Les travaux de la future rue du Docteur-Roux sont également engagés.


La même année (1913)

M. Gabriel lance Évreux-indicateur, journal régional indépendant paraissant le premier de chaque mois, et qui se donne pour ligne éditoriale la défense du commerce, de l'industrie et de l'agriculture. La publication cessera au bout d'un an.


Le 5 janvier 1913

L'Évreux Athletic Club rencontre à domicile le Havre Athletic Club pour son 15e match officiel de la saison 1912-1913 de « football-rugby ».


Le 10 janvier 1913

Procureur de la République à Évreux depuis février 1912, Armand Henri Flabert est nommé juge suppléant au tribunal de la Seine.


Le 11 janvier 1913

Mort de Philippe Meunier, évêque d'Évreux depuis 1898 et poète.

Photo

Blason de Philippe Meunier, évêque d'Évreux de 1898 à 1913
© Giogo / CC BY-SA 4.0
Voir mentions légales


Le 12 janvier 1913

L'Évreux Athletic Club rencontre à l'extérieur le Sporting Club de Vaugirard pour son 16e match officiel de la saison 1912-1913 de « football-rugby ».


Le 14 janvier 1913

Ouvrier maçon de métier et voleur récidiviste, Alexandre Barbe s'installe à Évreux après avoir commis un nouveau forfait avec son complice à Saint-Sulpice-sur-Risle dans l'Orne.


Mi-janvier 1913

M. Noeuvéglise est nommé commis de 4e classe aux services de comptabilité publique de la ville d'Évreux.


Le 19 janvier 1913

L'Évreux Athletic Club rencontre à domicile le Stade normand pour son 17e match officiel de la saison 1912-1913 de « football-rugby ».


Le 18 janvier 1913

Substitut du procureur de la République à Baugé (actuel Baugé-en-Anjou) dans le Maine-et-Loir, René François Bernard Vincent est promu procureur auprès du tribunal de première instance d'Évreux.


Le 26 janvier 1913

L'équipe de football de l'Alliance de Dreux bat la Jeanne d'Arc d'Évreux par 10 buts à 1 en match amical.


Le même jour (26.1.1913)

L'association des sous-agents des Postes, Télégraphes et Téléphones (PTT) du groupe de l’Eure se réunissent sous la présidence de M. Tranquille au café Plessy, situé rue du Meilet, pour renouveler le bureau et élire le délégué du futur congrès.


Le même jour (26.1.1913)

L'Évreux Athletic Club rencontre à domicile le Paris Université Club pour son 18e match officiel de la saison 1912-1913 de « football-rugby ».


Le 2 février 1913

L'omnibus n°312 allant de Caen à Paris et desservant la gare d'Évreux est désormais un train express, ce qui réduira de 42 minutes le temps global du voyage.


Le 3 février 1913

Conviant plusieurs figures militaires et aristocratiques, Raoul Suchet d’Albuféra et son épouse donnent un bal suivi d’un souper dans les salons de l’hostellerie du Grand-Cerf, situé rue de la Harpe.


Le 5 février 1913

Mort à Paris de Gaston Marie Albert Postel des Minières, natif d'Évreux et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.


Le 7 février 1913

Ancien vicaire général du diocèse de Lyon et personnalité très engagée dans les oeuvres ou mouvements catholiques, Louis Déchelette est nommé évêque d'Évreux.

Photo

Louis Déchelette, évêque d'Évreux de 1913 à 1920
© Jean-Paul Vermorel / Marie-France Colot / Geneanet
Voir Mentions légales


Le même jour (7.2.1913)

Le Crédit foncier confirme par courrier que l'asile d’aliénés de Navarre n’étant pas un établissement public autonome, il est du ressort du département de contracter un emprunt pour ses besoins en fonds de roulement.


Mi-février 1913

En fuite depuis la veille du domicile parental à Lisieux dans le Calvados, le jeune écolier Constant Paulmier achève sa randonnée à Évreux. À bout de force, il est pris en charge par la mairie qui le prend en charge, le restaure puis le rapatrie.


Fin février 1913

Donnant suite à un voeu de la chambre de commerce d'Évreux, il est décidé que tous les abonnés eurois au téléphone recevront un annuaire complet du département de l'Eure, de la Seine et de la Seine-et-Oise.


En mars 1913

La probité de M. Majean, jeune facteur à la succursale de la Caisse nationale d’épargne d’Évreux, permet à un client de retrouver le portefeuille qu’il avait égaré dans la salle d’accueil, et qui contenait un billet de 100 francs.


Le 8 mars 1913

Domiciliée au Neubourg, Mme Lemercier est écrasée au passage du train Paris-Évreux.


Le 16 mars 1913

René Vandenhove remporte la 7e édition de la course cycliste Paris-Évreux, devant Charles Mantelet et Pierre Vugé. Il s'agit de sa seconde victoire sur ce parcours.


Le même jour (16.3.1913)

Le conseil municipal présidé par Léon Oursel souhaite transformer en square le terrain occupé par l’ancienne prison d’Évreux.


Le 22 mars 1913

Naissance à Évreux d’Henry Yves Kernanec, médaillé de la Résistance française pour sa bravoure sous l'Occupation.


Vers avril 1913

Déjà touchée en 1912, la porcherie de l'asile départemental d’aliénés de Navarre fait face à une nouvelle épizootie de pneumo-entérite infectieuse, introduite par un arrivage de porcs en provenance de Bayeux.


Le 5 avril 1913

Mort à Évreux d'Étienne Charles Raymond de La Boissière, ancien inspecteur des eaux et forêts et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure.


Le 14 avril 1913

Des membres de la Société des amis des cathédrales quittent Paris pour visiter :

« la légère et charmante cathédrale d’Évreux, l’un des chefs-d’oeuvre de l’architecture religieuse du Moyen Âge. »


Le 12 avril 1913

Mort à Évreux de Louis-Pierre Odieuvre, chanoine honoraire, supérieur honoraire de l'école Saint-François de Sales, ancien aumônier des gardes mobiles de l’Eure, directeur de La Semaine religieuse du diocèse d'Évreux, chevalier de la Légion d’honneur, membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure, et médaillé de la guerre franco-allemande de 1870-1871 pendant laquelle il s’était distingué, notamment dans les combats de Bourgtheroulde et de Châteaurobert.


Le même jour (12.4.1913)

Le conseil général adopte la requête d’indemnité des agents pénitentiaires de la prison qui arguaient que la vie est aussi chère à Évreux qu'à Rouen.


Le 19 avril 1913

L'abbé E. Duvaltier prend la direction du périodique La Semaine religieuse du diocèse d'Évreux, quelques jours après la mort de son prédécesseur, le chanoine honoraire Louis-Pierre Odieuvre.


Le 20 avril 1913

Naissance à Évreux de Roger Rochard, employé de commerce, athlète licencié à l'Évreux Athletic Club, plusieurs fois champion de France, champion d'Europe du 5 000 mètres en 1934, concurrent de cette même discipline aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1932 ainsi qu'aux Jeux olympiques de Berlin en 1936.

Photo

Roger Rochard pendant la rencontre d'athlétisme France-Allemagne au stade de Colombes en 1931, photographié par l'Agence Meurisse
© BNF-Gallica, Département Estampes et photographies, EI-13(2884)
Domaine public


Le 28 avril 1913

La préfecture de l’Eure enregistre la déclaration de création de la Société de charité maternelle d’Évreux.


Le 5 mai 1913

L'adujdication des travaux d'élargissement du chemin des Tombettes succède au vote de décembre 1911 de ce projet.


Le 10 mai 1913

Eau-forte originale d’Eugène Charvat, le beffroi d’Évreux apparaît dans le numéro de La Revue de l’art ancien et moderne.


Le 14 mai 1913

Obsèques en l’église Saint-Taurin de Mme Pelle, veuve du général de division et grand-officier de la Légion d’honneur.


Le 15 mai 1913

Réserviste de la classe 1903 du bureau de recrutement d'Évreux, Désiré Nicolas Duteurtre ne se présente pas à sa convocation pour la période militaire de 17 jours qu'il devait effectuer dans cette ville.


Le 25 mai 1913

Dirigé par l'abbé Bertin, le Patronage Notre-Dame d'Évreux propose le Luthier de Crémone, adaptation de la biographie romancée de Stradivarius par Herbert Le Porrier, sur la scène de la rue du Chantier. Les personnages sont joués par la troupe de l'association laïque de la Jeanne-d'Arc.


Le 28 mai 1913

Auteur en 1911 avec deux complices du vol de deux automobiles appartenant à un industriel ébroïcien et interné depuis environ six mois à l’asile d’aliénés de Navarre, Louis Malaure se suicide dans la nuit en se pendant à la porte de sa cellule.


Le 1er juin 1913

L'aviateur Alphonse Poirée effectue quatre voyages entre Louviers et Évreux, puis propose un baptême de l'air à bord de son Henry Farman 50 HP.


Le 4 juin 1913

Se rendant à Évreux avec M. Willm, l'ancien président du Conseil des ministres Aristide Briand est blessé dans un accident de la route, lorsque son automobile est projetée contre un arbre après avoir été percutée par celle de M. Lespagnandelle, metteur au point dans un garage automobile, qui roulait à près de 80 km/h en faisant des essais de consommation d'essence.


Le 5 juin 1913

Naissance à Évreux d'André Albert Édouard Guérout, médaillé de la Résistance française pour sa bravoure sous l'Occupation.


Le 8 juin 1913

Lors de la Cavalcade d'Évreux, la reine de l'Industrie et du Commerce est reçue par le maire Léon Oursel et le conseil municipal à l'hôtel de ville. Il s'agit cette année de Mlle Génuité de la maison Vercouter.


Le 9 juin 1913

Les autorités civiles et de nombreuses personnalités locales assistent à l'ouverture du Concours central agricole d'Évreux qui se tient au pré du Bel-Ébat jusqu'au 15 du mois.


Le même jour (9.6.1913)

Plus de 15 000 personnes sont présentes à l'inauguration de la Station d'aviation Bellenger, en l'honneur de l'aviateur ébroïcien Georges Marie Bellenger.

Photo

La station Bellenger, ici dénommée « Halte aérienne Bellenger », sur une carte postale du début des années 1920
© Archives départementales de l'Eure, CPA 11NUM0657
Voir Mentions légales


Le 12 juin 1913

Dans le cadre du Concours central agricole d'Évreux, la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres du département de l'Eure organise une exposition d'horticulture sur la place Saint-Taurin.


Le 15 juin 1913

Alors que le Concours central agricole d’Évreux vient de s’achèver, le tableau des lauréats montre la présence de plusieurs participants ébroïciens : la Laiterie coopérative de la région d’Évreux présidée par Léon Lauvray reçoit un diplôme d’honneur « pour bonne installation et bon fonctionnement de l’usine » ; Jeanne Lemarié obtient une médaille d’or dans la catégorie « Élevage d’animaux de basse-cour » ; Émile-Léon Triquet est honoré d’un rappel de prix dans la catégorie « Horticulture » tandis que Raoul Lanéelle, arboriculteur domicilié 44 rue de la Harpe remporte une médaille de bronze et une somme d’argent dans cette même catégorie ; l’éleveur porcin Ernest Leblond obtient un troisième prix dans la catégorie « Races françaises ou croisements entre ces races », tandis que Paul Peschet remporte un troisième prix dans la catégorie « Races étrangères et croisements entre races françaises et étrangères ».

Photo

La voiture fleurie de l'abbaye de Thélème lors du concours agricole d'Évreux en juin 1913
© Archives municipales d'Évreux, CPA 5Fi 2679
Voir Mentions légales


Le 19 juin 1913

Au cours d'une séance d'essais sur route de la Peugeot type EX3, le coureur automobile italien Paolo Zuccarelli est tué sur la route de Nonancourt à Évreux, lorsqu'il percute une charrette de foin qui débouchait brusquement d'une voie perpendiculaire.

Photo

Paolo Zuccarelli à sa table de dessin chez Peugeot, photographié par l'Agence Meurisse
© BNF-Gallica, Département Estampes et photographie, EI-13(2486)
Domaine public


Le 24 juin 1913

La foule se réunit en gare d’Évreux pour assister au passage du train présidentiel de Raymond Poincaré, en route pour Cherbourg.


Le même jour (24.6.1913)

Mort de l'abbé Pierre-Louis Dubois, chanoine honoraire de la cathédrale d'Évreux, curé de Notre-Dame de Verneuil et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.


Le 26 juin 1913

Le quotidien local Le Courrier de l'Eure publie dans ses colonnes un article du chanoine ébroïcien Charles-Arthur Guéry intitulé « Première Communion ».


Le 1er juillet 1913

Le ministère du Commerce met en service le circuit téléphonique Caen-Évreux.


Début juillet 1913

Poète breton et ancien professeur au lycée d’Évreux, Charles Le Goffic est fait officier de la Légion d’honneur.


Le 6 juillet 1913

Environ 900 instituteurs assistent au banquet annuel de l'Association amicale des instituteurs de l'Eure, au cours duquel le préfet Armand Bernard déclare que ces fonctionnaires sont prêts au devoir patriotique que représente le nouveau service militaire de trois ans.


Le 7 juillet 1913

L'industriel d'origine hollandaise Édouard Boling est victime d'une tentative d'escroquerie liée à sa situation administrative et à sa convocation pour une période d'instruction militaire à Évreux.


Le 9 juillet 1913

Quittant un tripot de Trouville où il a passé une partie de la nuit à s'enivrer en compagnie de Maurice-Albert Blanchemain et de l'Ébroïcien Gaston-Émile Blanchard, l'agent d'assurances Folie est violemment agressé et dévalisé par ses compagnons de boisson.


Le 11 juillet 1913

Auteur d'une centaine de vols dans l'Eure et l'Eure-et-Loir, M. Heurteaux est condamné à huit ans de travaux forcés par la cour d'assises de l'Eure à Évreux.


Le 16 juillet 1913

Directeur des Postes, Télégraphes et Téléphones (PTT) à Agen dans le Lot-et-Garonne, Étienne Marie Auguste Leduc est muté aux mêmes fonctions à Évreux, en remplacement de M. Baumé qui rejoint Grenoble dans l’Isère.


Le 21 juillet 1913

Professeur de classe de 6e au lycée d'Évreux, Gaston Desfossés est nommé professeur de classe de 5e au lycée d'Alençon dans l'Orne.


Le même jour (21.7.1913)

Professeur de grammaire au collège d'Argentan dans l'Orne, Amédée Mahieu est nommé chargé de cours des classes de 6e et 4e au lycée d'Évreux.


Le même jour (21.7.1913)

Professeur de 3e au lycée de Rennes en Ille-et-Vilaine, M. Carlez est muté au lycée d'Évreux.


Vers le 24 juillet 1913

Composée de Jean Artiguebieille, adjudant maître d'escrime au 6e régiment de dragons, et de MM. Bernard, Brail et Lecoeur, l'équipe de la Salle d'armes d'Évreux termine à la cinquième place en finale du Tournoi d'escrime du Touquet.


Le 27 juillet 1913

Les prix de l'École municipale de dessin d'Évreux sont distribués sous la présidence du conseiller municipal Bourdon.


Le 29 juillet 1913

Élève à l'École normale d'instituteurs d'Évreux, Jean Lévy disparaît à la suite de son échec à l'agrégation.


Le même jour (29.7.1913)

Ancien stagiaire à l'économat du lycée d'Évreux, M. Énouf est nommé répétiteur délégué dans les fonctions de commis aux écritures au lycée de Brest dans le Finistère.


Le 29 juillet 1913

Depuis une semaine, les 100 kilogrammes de sarrasin coûtent de 20 à 21 francs à la halle aux grains d’Évreux.


Fin juillet 1913

Plusieurs Ébroïciens participent à la souscription nationale lancée par la presse laïque pour soutenir M. Gervais, instituteur à Couffouleux dans l'Aveyron, où un attentat contre un couple d'enseignants avait eu lieu l'année précédente : M. Briard, directeur d'école ; M. Thérenty, titulaire adjoint au lycée de garçons d'Évreux ; M. Robert, rédacteur à la préfecture ; Mme Robert, son épouse ; ainsi que des élèves-maîtres de l'école normale d'instituteurs de la rue Saint-Germain.


Le 31 juillet 1913

Mort à Paris de Louis-Paulin Passy, historien, vice-président du conseil général de l'Eure, sous-secrétaire d'État au ministère de l'Économie et des Finances, député de l’Eure de 1871 à 1913, secrétaire perpétuel de la Société nationale d'agriculture de France, président de la Société libre de l’Eure, président de la Société historique et archéologique de Pontoise, du Val-d'Oise et du Vexin, et figure bien connue des mondanités ébroïciennes.

Photo

Louis-Paulin Passy, doyen des députés, photographié par l'Agence Meurisse en 1913
© BNF-Gallica, Département Estampes et photographie, EI-13(2495)
Domaine public


En août 1913

L'orchestre de la Musique municipale d'Évreux est sollicité pour donner deux concerts sur l'île anglo-normande de Jersey.


Le 3 août 1913

Ancien élève du lycée d'Évreux et futur maire de 1936 à 1940 et de 1945 à 1947, Georges Lucien Désir Chauvin est élu conseiller d'arrondissement pour le canton d'Évreux-Nord.


Le 9 août 1913

Le rapport rédigé par Amédée Thalamas sur la pétition n°1494 qui avait été déposée par le député Charles Aubourg de Boury et par laquelle des habitants et des membres du Syndicat agricole de l’arrondissement d’Évreux demandaient la modification des horaires des trains laitiers sur le réseau l’Ouest-État, est reçue par Joseph Thierry, ministre des Travaux publics.


Le 11 août 1913

Naissance à Évreux de Maurice Vulson, membre des Forces françaises combattantes (FFC) pendant la Seconde guerre mondiale.


Le 12 août 1913

Le juge d'instruction de Pont-L'Évêque renvoie devant le tribunal correctionnel Maurice-Albert Blanchemain et Gaston-Émile Blanchard, domicilié à Évreux, pour avoir violemment agressé et dévalisé l'agent d'assurances Folie à la sortie d'un débit de boisson à Trouville en juillet dernier.


Le 15 août 1913

Mort à Évreux de Gustave Durreuil, ancien banquier et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.


Le 22 août 1913

Directeur des services agricoles d'Évreux, M. Bourgin ouvre les inscriptions au concours pomologique de fruits à cidres, de cidres et d'eaux-de-vie qui se déroulera à Vernon au mois d'octobre.


Le 23 août 1913

Le ministre des Travaux publics rejette la pétition n°1494 qui avait été déposée par par le député Charles Aubourg de Boury et par laquelle des habitants et des membres du Syndicat agricole de l’arrondissement d’Évreux demandaient la modification des horaires des trains laitiers sur le réseau l’Ouest-État.


Le 26 août 1913

Le commandant Félix est contraint de poser son biplan Nieuport-Dunne près d'Évreux à cause d'une rupture du tuyau de carburant.


Le 27 août 1913

Un cavalier du 6e régiment de dragons d'Évreux répare le biplan Nieuport-Dunne du commandant Félix, qui avait été contraint la veille de se poser près d'Évreux suite à une rupture du tuyau de carburant.


Le même jour (27.8.1913)

Mort à Évreux d'Adélaïde Gabrielle Reveilhac, membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.

Photo

Adélaïde Gabrielle Reveilhac photographiée vers 1865 par l'Atelier Nadar
© DR
Voir mentions légales


Le 1er septembre 1913

Partis de Deauville avec trois monoplans de fabrication Morane-Saulnier, les pilotes Léon Morane, Roland Garros et Edmond Audemars arrivent sans encombre à Villacoublay malgré une pluie aveuglante lors de leur passage au-dessus d’Évreux. Edmond Audemars devra toutefois se poser sur le terrain de la Station d'aviation Bellenger (actuelle base aérienne 105 d'Évreux-Fauville) pour arranger un raccord d’huile.


Le 4 septembre 1913

Disparu depuis son échec à l'agrégation le 29 juillet précédent, Jean Lévy, élève de l'école normale d'instituteurs d'Évreux, est retrouvé noyé dans la Seine à hauteur de Saint-Just.


Le 10 septembre 1913

Les communes de Caugé, de Saint-Martin-la-Campagne et de Sacquenville ne relèvent désormais plus de la brigade de gendarmerie d'Évreux, mais de celle de Tournedos-Bois-Hubert.


Le 22 septembre 1913

Originaire d'Évreux, Jean Colombel est retrouvé couché le long des rails à Creil dans l'Oise, avec de nombreuses blessures suspectes à la tête. Il est conduit à l'hôpital mais meurt dans la nuit sans avoir repris connaissance.


Le 23 septembre 1913

Consacrée à la locomotion aérienne, à l'automobile, au cyclisme et à bien d'autres sports, la revue hebdomadaire L'Aéro consacre un article détaillé sur la nouvelle saison de « football-rugby » de l'Évreux Athletic Club, dont l'emblématique capitaine est René Duval.


Le 24 septembre 1913

Exerçant son activité à Évreux, Mme Élisabeth obtient une honorable médaille de bronze au Congrès des coiffeurs qui s'achève à Lisieux dans le Calvados.


Le 25 septembre 1913

La préfecture de l’Eure enregistre la déclaration de création de l’Association sportive d’Évreux qui fixe son siège social au 1 rue Saint-Sauveur.


En octobre 1913

Professeur à l’école normale d’instituteurs d’Évreux, M. Bourquard est remplacé par M. Dusiquet.


Le même mois (10.1913)

Titulaire adjoint à Évreux, M. Thérenty est muté à l'école de garçons de Vire dans le Calvados.


Le 1er octobre 1913

Petit-neveu du médecin personnel de l'empereur Napoléon Ier et attaché militaire à la légation de Tokyo au cours de la Guerre russo-japonaise, le général de brigade Charles Pierre René Victor Scipion Corvisart est désormais commandant à Évreux de la 11e brigade de dragons.


Le 4 octobre 1913

L'hippodrome de Navarre avec son parcours de 6 500 mètres et ses 44 obstacles remporte un franc succès lors des courses de cross-country militaire dont la presse sportive se fait l'écho.

Photo

L'hippodrome de Navarre, dans le périodique Le Sport universel illustré daté du 6.7.1913
© BNF-Gallica / Institut français du cheval et de l'équitation
Domaine public


Le 5 octobre 1913

Portée par son emblématique capitaine René Duval, l'équipe première de l'Évreux Athletic Club reçoit à domicile le Stade Normand en match préparatoire de « football-rugby ».


Le 12 octobre 1913

Portée par son capitaine René Duval, l'équipe première de l'Évreux Athletic Club reçoit à domicile le Vélo-Sport chartrain en match préparatoire de « football-rugby ».


Le 16 octobre 1913

Georges Quévillon dit « Leroy » comparaît devant la justice à Caen pour avoir falsifié des bons postaux et des mandats à Paris, Rouen, Trouville, Deauville et Évreux.


Le 19 octobre 1913

Portée par son capitaine René Duval, l'équipe première de l'Évreux Athletic Club reçoit à domicile l'équipe du 103e régiment d'infanterie en match préparatoire de « football-rugby ».


Le même jour (19.10.1913)

La réserve de l'équipe de « football-rugby » de l'école normale d'Évreux bat le Stade Malherbe caennais par 22 à 0.


Le 26 octobre 1913

Portée par son capitaine René Duval, l'équipe première de l'Évreux Athletic Club reçoit à domicile le Racing-club compiégnois en match de championnat régional de « football-rugby ».


Le 1er novembre 1913

Portée par son capitaine René Duval, l'équipe première de l'Évreux Athletic Club reçoit à domicile le Sporting-club versaillais en match de championnat régional de « football-rugby ».


Le 5 novembre 1913

La Société amicale des sapeurs-pompiers d’Évreux est fondée dans la salle des pompes de la caserne. Elle se donne pour objet le perfectionnement du corps et le secours à ses membres actifs dans les cas prévus aux statuts.


Le 9 novembre 1913

L'équipe première de l'Évreux Athletic Club portée par son capitaine René Duval rencontre à l'extérieur celle du Havre Rugby Club en championnat régional de « football-rugby ».


Le 12 novembre 1913

Naissance à Évreux de Pierre André Alexandre Drouhet, médaillé de la Résistance française pour sa bravoure sous l'Occupation lorsqu'il opérait sous le pseudonyme « Cambronne ».


Le 16 novembre 1913

Portée par Roussel et Duché ainsi que par son emblématique capitaine René Duval, l'équipe première de l'Évreux Athletic Club bat à domicile le Club athlétique de la Société générale par 6 à 0 en match amical de « football-rugby ».


Le 20 novembre 1913

Sous la présidence de M. Mérillon, le conseil d’administration de l’Union nationale des sociétés de tir de France nomme « vétérans » les tireurs ébroïciens Brault, Dumontier, Grain, Lesage, Malherbe, Mansard, Mouton et Saucier.


Le 21 novembre 1913

Metteur au point dans un garage automobile, M. Lespagnandelle comparaît devant le tribunal correctionnel d'Évreux pour avoir provoqué en juin un accident impliquant Aristide Briand, ancien président du Conseil des ministres.


Le 23 novembre 1913

Portée par son capitaine René Duval, l'équipe première de l'Évreux Athletic Club reçoit à domicile les Touristes elbeuviens en championnat régional de « football-rugby ».


Le 28 novembre 1913

M. Lespagnandelle qui était entré en collision avec l’automobile d’Aristide Briand est condamné à un mois de prison et 100 francs d’amende.


En décembre 1913

La douzaine d'oeufs se vend 2,40 francs au marché d'Évreux contre 2,70 francs à Gisors ou 2,25 francs à Breteuil.


Le même mois (12.1913)

Braconnier multirécidiviste et condamné de très nombreuses fois, Modeste Lambert parvient à s'évader de la prison d'Évreux. Il s'installera à Anvers en Belgique où il mènera une existence respectable et tranquille, jusqu'à la mobilisation d'août 1914.


Début décembre 1913

Président de la section ébroïcienne de la Société de géographie commerciale, M. Guest fait le discours d’introduction à la conférence que Francisco de La Barra, ministre plénipotentiaire du Mexique en France, donne à Évreux.


Le 3 décembre 1913

Mort à Évreux d'Arsène-Théodore Auger, ancien négociant et membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres de l'Eure.


Le 7 décembre 1913

Le maire d'Évreux Léon Oursel et le préfet de l'Eure Armand Bernard assistent à la manifestation annuelle de l'Union de la jeunesse républicaine de l'Eure qui se déroule à l'amphithéâtre du jardin botanique (actuel parc François-Mitterrand). Le programme se poursuit ensuite à l'hôtel de la Biche puis s'achève par une conférence au théâtre municipal.


Le même jour (7.12.1913)

Portée par son capitaine René Duval, l'équipe première de l'Évreux Athletic Club reçoit une seconde fois à domicile l'équipe du 103e régiment d'infanterie en match préparatoire de « football-rugby ».


Mi-décembre 1913

Militaire au 6e régiment de dragons d'Évreux, le maréchal des logis Fourcaud se suicide.


Le 14 décembre 1913

L'équipe de « football-rugby » de l'école normale d'Évreux est battue 20 à 0 à l'extérieur par le Stade Malherbe caennais.


Le même jour (14.12.1913)

Portée par son capitaine René Duval, l'équipe première de l'Évreux Athletic Club reçoit à domicile le Stade Normand en championnat régional de « football-rugby ».


Le même jour (14.12.1913)

L'équipe première de l'Évreux Athletic Club et son capitaine René Duval reçoivent à domicile l'Association sportive Seine en match préparatoire de « football-rugby ».


Le même jour (14.12.1913)

Portée par son capitaine René Duval, l'équipe première de l'Évreux Athletic Club reçoit à domicile l'Alliance vélocipédique sportive auxerroise en match préparatoire de « football-rugby ».


Le 23 décembre 1913

Mort à Paris de Charles Fortier, natif d'Évreux, ancien directeur du service du contentieux à la Banque de France, président du Cercle artistique et littéraire de la rue Volney à Paris, membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres de l'Eure, et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.


Le 27 décembre 1913

Mort à Évreux d'Alexandrine Constance Dumor, membre de la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres de l'Eure.


Le 29 décembre 1913

Substitut du procureur de la République à Neufchâtel (actuel Neufchâtel-en-Braye) en Seine-Inférieure (actuelle Seine-Maritime), René Albert Théodore Griffon est muté à Évreux.

< avant après>