L'Histoire d'Évreux

1909

L'Histoire d'Evreux depuis la mort du prélat et doyen de la cathédrale Jean Lenormand jusqu'au décompte annuel des enfants et adolescents internés à l'asile départemental d'aliénés de Navarre.

< >

logo

Les événements fondateurs, les petites et grandes péripéties de la ville, les personnages marquants, les anecdotes diverses, les informations les plus variées...

1909


En 1909
Fondation du Sporting club d’Evreux, premier club de football ébroïcien dont le terrain est taillé dans une prairie de la ferme Saint-Nicolas, à Gravigny.

La même année
Formation d'une fanfare du nom de l'imprimertie Charles Hérissey et fils.

La même année
Mort à Evreux de Modeste Anquetin, horloger, écrivain, et auteur dans la revue La Nature.

La même année
Membre du conseil général de l'Eure, Maurice Hervey est élu président de la Société libre de l’Eure et succède au vicomte de Valon.

La même année
Inauguration du stade de Cambolle derrière le viaduc d'Harrouard.

La même année
Directeur de la succursale ébroïcienne de la Banque de France depuis novembre 1894, Charles Besnier passe de trésorier à président du comité d'Evreux de la Société française de secours aux blessés militaires.

La même année
Huit cas de méningite cérébro-spinale, dont quatre mortels s'étant déclarés à la garnison du 6e régiment de dragons, quarante cavaliers sont placés en observation.

La même année
L’abbaye de Saint-Sauveur disparaît complètement avec la destruction de l’ancienne maison de l’abbesse.

Le 8 janvier 1909
Mort à Evreux de Jean Lenormand, prélat du pape Pie X, doyen de la cathédrale de la ville, supérieur de la communauté de la Providence d'Evreux et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.

Le 5 février 1909
A l'exposition d'aviculture qui se déroule à Paris à la Galerie des Machines, le ministre de l'Agriculture remet la médaille de chevalier du Mérite agricole à M. Jubier, exploitant d'Evreux.

Le 16 février 1909
Président de la Société symphonique d'Evreux, M. Lemarié est nommé officier de l'instruction publique par le ministère de l'Instruction publique et des Cultes.

Le même jour
Chirurgien-dentiste à Evreux, M. Dyssli est nommé officier de l'instruction publique par le ministère de l'Instruction publique et des Cultes.

Le 25 février 1909
Les riverains adressent une pétition à la mairie par laquelle ils demandent l'accès au gaz pour la rue des Tombettes.
voir partie icono >

Le 26 février 1909
Chargée par le ministre de la Guerre de rechercher les causes de l'épidémie mortelle de méniginte cérébro-spinale qui sévit au 6e régiment de dragons d'Evreux, une commission spéciale visite l'hôpital, le quartier de cavalerie, les baraquements de la rue de Pannette et l'hôpital temporaire du petit séminaire.

Le 28 février 1909
Réserviste au 6e régiment de dragons d'Evreux, M. Cardon meurt à Rouen d'une méningite cérébro-spinale alors qu'il rentrait chez lui, près de Neufchâtel.

En mars 1909
Curé et doyen de l'église Saint-Taurin, le chanoine Lucas est promu prélat du pape Pie X.

Le 12 mars 1909
Pour une durée de trois mois, les baraquements militaires de la rue de Pannette sont mis à disposition du 6e régiment de dragons pour éviter la propogation de l'épidémie de méningite cérébro-spinale.

Vers le 20 mars 1909
Avocat d'origine irlandaise, mécène et vice-président de la Ligue nationale aérienne, Ernest Archdeacon donne une conférence à Evreux.

Le 28 mars 1909
Alors qu'il se rend au Neubourg, le ministre de la Justice Aristide Briand et le sous-secrétaire d'Etat à la Guerre Henry Chéron sont acclamés par la population à leur passage en gare d'Evreux.

Le 31 mars 1909
Fils d'un magistrat et directeur des oeuvres de philanthropie judiciaires fondées par son père, Maurice Bonjean comparaît devant le tribunal correctionnel d'Evreux pour des violences avec blessures faites aux petites Joséphine Tauby, Françoise Lebrennec, Léontine Leroy, Charlotte Véron et Irma Guyot, pupilles de la colonie d'Orgeville.

Le 7 avril 1909
Sous-secrétaire d'Etat à la Guerre, Henry Chéron se rend inopinément à l'hôpital d'Evreux où il rencontre les derniers militaires touchés par l'épidémie de méningite cérébro-spinale.

Le 15 avril 1909
Soldat de 2e classe affecté à la troisième section d’infirmiers de l’hospice mixte d’Evreux, Oscar Paul Pichard voit son dévouement envers les militaires touchés par l'épidémie de méningite cérébro-spinale récompensé par une médaille de bronze décernée par le ministère de la Guerre.

Le même jour
Soldat de 2e classe affecté à la troisième section d’infirmiers de l’hospice mixte d’Evreux, André Honoré Voiment voit son dévouement envers les militaires touchés par l'épidémie de méningite cérébro-spinale récompensé par une médaille de bronze décernée par le ministère de la Guerre.

Le même jour
Soldat de 2e classe affecté à la troisième section d’infirmiers de l’hospice mixte d’Evreux, Lucien Louis Alphonse Vautier voit son dévouement envers les militaires touchés par l'épidémie de méningite cérébro-spinale récompensé par une médaille de bronze décernée par le ministère de la Guerre.

Le même jour
Affecté à sa demande à la troisième section d’infirmiers de l’hospice mixte d’Evreux lors de l’épidémie de méningite cérébro-spinale de l'hiver 1908-1909 et lui-même atteint au contact des militaires malades, le soldat Bérenger voit son dévouement récompensé par une médaille d’argent décernée par le ministère de la Guerre.

Le même jour
Affecté à la troisième section d’infirmiers de l’hospice mixte d’Evreux lors de l’épidémie de méningite cérébro-spinale de l'hiver 1908-1909, le caporal Suard voit son dévouement récompensé par une médaille de bronze décernée par le ministère de la Guerre.

Le même jour
Affecté à la troisième section d’infirmiers de l’hospice mixte d’Evreux lors de l’épidémie de méningite cérébro-spinale de l'hiver 1908-1909, le soldat Cosnier voit son dévouement récompensé par une médaille de bronze décernée par le ministère de la Guerre.

Le même jour
Affecté à la troisième section d’infirmiers de l’hospice mixte d’Evreux lors de l’épidémie de méningite cérébro-spinale de l'hiver 1908-1909, le soldat Gachepire voit son dévouement récompensé par une médaille de bronze décernée par le ministère de la Guerre.

Le 22 avril 1909
Mécanicien-dentiste exerçant 22 Grande-Rue à Evreux, Lucien Siou continue de vanter les vertus des pilules Pink dans une réclame paraissant dans les pages du quotidien L'Aurore :
Je vous ai signalé dans une précédente lettre l'amélioration remarquable que j'avais éprouvée dès le début du traitement des pilules Pink. Aujourd'hui, j'ai le plaisir de vous informer que je suis complètement guéri (...)

Le 27 avril 1909
Médecin inspecteur de l'armée et directeur de l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris, le professeur Vaillard rappelle devant l'Académie de médecine le danger particulier que représente une épidémie de méningite en prenant pour exemple la garnison d'Evreux.

Le 12 mai 1909
Mort à Evreux de Charles Hérissey, maître-imprimeur, président d'honneur de l'Union des maîtres-imprimeurs de France, membre du Conseil supérieur du travail, président du comité de la Croix-rouge d'Evreux, administrateur de la Banque de France d'Evreux et des usines de Navarre, conseiller municipal et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.

Le 15 mai 1909
Obsèques en l'église Saint-Taurin d'Evreux de Charles Hérissey, maître-imprimeur, président d'honneur de l'Union des maîtres-imprimeurs de France, membre du Conseil supérieur du travail, président du comité de la Croix-rouge d'Evreux, administrateur de la Banque de France d'Evreux et des usines de Navarre, conseiller municipal et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.

Le 20 mai 1909
Partis des coteaux de Saint-Cloud à bord du ballon Astrall, MM. Blanchet, Airault, Van den Hewel, Salamanca, et Raman, membres de l'Aéro-Club de France, atterrissent près d'Evreux.

Le 22 mai 1909
Soupçonné de meurtre et de nombreux cambriolages, Angelo Tardivel est transféré de la prison d'Evreux jusqu'à Versailles, où l'attend un juge d'instruction.

Le même jour
Dentiste exerçant au 22 rue Grande à Evreux, Lucien Siou vante une nouvelle fois dans la presse les vertus des pilules Pink, breuvage miraculeux pour les maux d'estomac.

Le 23 mai 1909
Fils de débitants de la rue Grande, le jeune Edouard Bouillet est vu une dernière fois par un certain Levasseur près du cirque ambulant installé sur le pré du Bel-Ebat.

Le 24 mai 1909
Au pré du Bel-Ebat sur lequel s'est installé un cirque ambulant, le cadavre du jeune Edouard Bouillet, fils de débitants de la rue Grande, est découvert par les trimardeurs Blain et Forget. L'enfant de 10 ans a été étranglé et en partie éventré.

Le 26 mai 1909
Après avoir auditionné le personnel du cirque qui se trouvait au pré du Bel-Ebat lorsque le jeune Edouard Bouillet avait été assassiné le 23 du mois, le juge d'instruction de Mamers dans la Sarthe achève son rapport et le transmet au parquet d'Evreux.

Le 27 mai 1909
Suspecté d'être l'auteur de l'assassinat du jeune Edouard Bouillet, retrouvé sans vie au bord du pré du Bel-Ebat quelques jours auparavant, un soldat du 1er régiment de zouaves à Alger nommé Albert Ignou est interrogé par M. Méret, juge d'instruction à Evreux. Ce dernier décide de le placer en détention tant son alibi paraît fragile mais il sera innocenté lors de son procès en octobre grâce à un témoignage capital et jugé au-dessus de tout soupçon.

Le 31 mai 1909
Mort de Paul-Arthur Leroy, entrepreneur de peinture, président d'honneur de l'Amicale des peintres d'Evreux et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.

Vers juin 1909
Victor Philippe remporte la course cycliste Paris-Evreux devant G. Lorrain et Gaston Degy.

Le 13 juin 1909
Chargée d'annoncer au président de la République française l'avènement du sultan Mehmed V, la mission extraordinaire ottomane est reçue en gare de Lyon par M. Fouquières, sous-chef du protocole, et par le colonel Trafford, commandant du 6e régiment de dragons d'Evreux.

Le 19 juin 1909
Naissance à Evreux de Guillaume Guindey, professeur de l’université de Cergy-Pontoise, haut-fonctionnaire, et petit-fils du sénateur et maire Anatole Guindey.

Le 29 juin 1909
Trésorier payeur général à Evreux, M. Génie est nommé aux mêmes fonctions dans le département du Loiret.

Le 2 juillet 1909
La Société de patronage des libérés et de sauvetage de l’enfance et de l’adolescence d’Evreux tient son assemblée générale dans la salle d’audience du tribunal civil sous la présidence de Léon Tyssandier, président dudit tribunal.

Le 3 juillet 1909
Depuis le 27 du mois précédent, les 100 kilogrammes de blé et d’avoine se vendent respectivement de 25,50 à 26 francs et de 23 à 24 francs au marché d'Evreux.

Le 4 juillet 1909
L'entrée au banquet annuel de la Société républicaine de l'Eure qui se déroule à l'Hostellerie du Grand-Cerf coûte 5 francs.
voir partie icono >

Le 22 juillet 1909
La ville d'Evreux est mentionnée dans Aimée ou La jeune fille à marier, feuilleton d'Albert Boissière paraissant dans le quotidien Le Figaro :
Sa seconde femme mourut d'une pneumonie, rapportée de la foire de Noël, où ils étaient allés, à Evreux, dans leur cabriolet découvert, par douze degrés de froid...

Le 24 juillet 1909
Depuis le 18 du mois, les 100 kilogrammes de blé et d’avoine se vendent respectivement de 26 à 26,50 francs et de 22,50 à 23 francs.

Le 26 juillet 1909
La ville d'Evreux est mentionnée dans Aimée ou La jeune fille à marier, feuilleton d'Albert Boissière paraissant dans le quotidien Le Figaro :
Dassonville, un ancien copain du lycée d'Evreux, avant son passage à Grignon...

Le 28 juillet 1909
Industriel à Evreux et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure, M. Chaubeyre est nommé officier d'académie.

Le 9 août 1909
La Société des amis des arts du département de l'Eure offre un ouvrage sur le musée du Louvre à Emile Beaunier lors de la distribution des prix de l'école municipale de dessin d'Evreux.

Le 12 août 1909
Obsèques en la cathédrale d'Evreux de Paul Picquemont, inspecteur général des ponts et chaussées et officier de la Légion d'honneur.

Le 15 août 1909
La commission météorologique de l'Eure relève 33,2° C au thermomètre à Evreux, soit la température la plus élevée de l'année.

Le 19 août 1909
Le conseil général de l'Eure accorde une allocation de 150 francs au jeune Laville, ancien élève de l'école normale d'Evreux et reçu deuxième au concours d'admission à l'école normale primaire supérieure de Saint-Cloud.

Le 26 août 1909
Obsèques en la cathédrale d'Evreux de Frédéric François Chevretel, chanoine titulaire de ladite cathédrale.

Le 28 août 1909
La Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres de l'Eure organise, au pré du Bel-Ebat, une exposition d'animaux reproducteurs de race bovine normande qu'elle dote de nombreuses primes et médailles.

Le 1er septembre 1909
Jusqu’au 31 janvier de l'année suivante, l’administration des chemins de fer de l’Etat met en circulation les dimanches et jours fériés, à titre d’essai, un train express au départ de Conches à 17h02, avec arrêt à La Bonneville à 17h11 et à la gare d'Evreux-Embranchement à 17h26, pour permettre aux chasseurs parisiens de rejoindre la gare Saint-Lazare en début de soirée.

Le 2 septembre 1909
Victime d'un accident de voiture en revenant d'Houlgate vers Paris, un certain Jean Bloch est récupéré par M. Doucerain, adjoint au maire d'Evreux qui passait par cette route et qui le conduit chez un médecin.

Vers le 10 septembre 1909
Mort dans les Ardennes de M. Léonard, professeur de mathématiques au lycée d'Evreux.

Le 16 septembre 1909
Mort à Evreux de Séraphin Cauët, avocat, conseiller municipal puis maire de la commune, officier de la garde nationale, porte-drapeau pendant la Guerre franco-allemande de 1870 et membre de la Société des amis des arts du département de l'Eure.

Le 19 septembre 1909
Création de l'Evreux Athletic Club par la fusion de trois clubs civils.

En octobre 1909
Le personnel de l'imprimerie Hérissey fait placer un buste en bronze réalisé par Emile Boudon sur la tombe de Charles Hérissey, mort le 12 mai précédent.

Le 17 octobre 1909
Un tournoi d'escrime se tient jusqu'au lendemain, à Evreux, sous le patronage de la Fédération de l'escrime et avec le concours de la revue Les Armes.

Le 20 octobre 1909
Un certain Candelier comparaît devant la cour d'assises du département de l'Eure pour l'incendie volontaire d'une maison d'habitation, à Evreux, commise à Evreux et à propos duquel six témoins seront entendus.

Vers le 20 octobre 1909
Juge au tribunal de la Seine, Georges Bonjean fait un don de 100.000 francs à la Société coopérative du bâtiment qu'il a fondée à Evreux, pour la construction de trente-quatre maisons ouvrières.

Le 20 octobre 1909
Un certain Le Boëtez comparaît devant la cour d'assises du département de l'Eure pour une tentative de viol, commise à Evreux et à propos de laquelle cinq témoins seront entendus.

Le 25 octobre 1909
Un certain Morice comparaît devant la cour d'assises du département de l'Eure pour des faits d'attentat à la pudeur, commis à Evreux et à propos desquels cinq témoins seront entendus.

Le 26 octobre 1909
Accusés du meurtre du jeune Edouard Bouillet le 23 mai dernier au pré du Bel-Ebat, le zouave Albert Ignou et son cousin Charles Rose comparaissent devant la cour d'assises d'Evreux.

Le 27 octobre 1909
Accusés du meurtre du jeune Edouard Bouillet le 23 mai dernier au pré du Bel-Ebat, le zouave Albert Ignou et son cousin Charles Rose sont acquittés par la cour d'assises d'Evreux grâce au témoignage capital d'un conseiller municipal. Cet élément décisif n'ayant toutefois pas empêché une véhémente intervention du procureur de la République.

Le 12 novembre 1909
Naissance à Evreux du coureur cycliste Henri Sausin.
voir partie icono >

Le 14 novembre 1909
Albert Parissot fait don à la Société des amis des arts du département de l'Eure d'un buste en marbre de Balzac réalisé par le sculpteur Alexandre Falguière.

Le 5 décembre 1909
Le Syndicat des agents généraux des compagnies d'assurances françaises tient une réunion générale extraordinaire dans la salle de la bibliothèque de l'hôtel de ville d'Evreux, et auquel assistent plusieurs Ebroïciens de la profession : MM. Baril de la compagnie Phénix, Buzot, Echalard, Feugère de la compagnie Providence, et Martin ; tandis que MM. Bonpain, Doucerain, Leduc, et Provost sont absents.

Le 31 décembre 1909
A ce jour, sept adolescents âgés de plus de treize ans sont internés à « l'asile d'aliénés » de Navarre.

< avant après>