L'Histoire d'Évreux

1355 - 1383

L'Histoire d'Evreux depuis l'incendie de la ville par les troupes du roi de France jusqu'à la profession du nouvel évêque Philippe de Moulins devant la chambre apostolique.

< >

logo

Les événements fondateurs, les petites et grandes péripéties de la ville, les personnages marquants, les anecdotes diverses, les informations les plus variées...

1355


Le 10 septembre 1355
Une partie de la ville est incendiée pendant la guerre opposant le roi de Navarre au roi de France qui prend de nouveau le contrôle d'Evreux.

Après le 10 septembre 1355
Après le nouvel incendie de la ville par les troupes du roi de France, la plupart des hommes d'églises se réfugient à Vernon et il ne reste plus que quatre chanoines à la cathédrale d'Evreux.

1356


En 1356
Guillaume de Bruval est nommé bailli et gouverneur du roi à Evreux.

En juin 1356
Violemment disputée depuis plusieurs années, la ville d'Evreux passe de nouveau sous l'autorité de Charles II de Navarre, dit le Mauvais, au détriment du roi de France.

Le même mois
L'architecte Nicolas le Féron entame les travaux de réparations de la cathédrale Notre-Dame d'Evreux, brûlée l'année précédente par les troupes du roi de France Jean II.

1357


En 1357
Jehan Brisebans est vicomte d'Evreux, officier chargé de la haute-justice du Saint-Esprit.

La même année
Le duc de Normandie et futur roi de France Charles VI donne au roi Charles le Mauvais l'hôtel parisien de Nesles, lequel prend désormais le nom d'hôtel d'Evreux-Navarre.

De juillet à septembre 1357
La cité d'Evreux est incendiée lors du siège donné par les troupes du roi de France, lequel reprend l'ascendant sur le roi de Navarre.

En novembre 1357
Les bourgeois ébroïciens Charpillon et Caresme sont exécutés en place publique.

Le même mois
Violemment disputée depuis quelques années et passant constamment d'un camp à l'autre, la ville d'Evreux passe de nouveau à Charles II de Navarre dit le Mauvais.

1360


En 1360
Robert Gillet est vicomte d'Evreux, officier chargé de la haute-justice du Saint-Esprit.

1362


En 1362
Honoré Aquillon prend ses fonctions de bailli d'Evreux.

1363


En 1363
Guérard Malsergent prend ses fonctions de bailli d'Evreux.

1364


Le 14 mai 1364
Captal de Buch sous allégeance anglaise, Johan III de Grailly rassemble à Evreux les troupes navarraises en vue de l’affrontement, près de Cocherel, avec l’armée conduite par Bertrand du Guesclin et partie de Rouen quelques jours auparavant.

Le 16 mai 1364
Après la victoire de Bertrand du Guesclin sur les troupes anglo-navarraises à la bataille de Cocherel, la ville d'Evreux est libérée des hommes du roi de Navarre.
voir partie icono >

1366


Le 31 mars 1366
Naissance à Evreux de Pierre, fils puîné de Charles II de Navarre.
voir partie icono >

1368


Le 11 décembre 1368
L'évêque d'Evreux Robert de Brucourt assiste à Paris au baptême du dauphin, futur Charles VI.

1369


Le 9 mai 1369
L'évêque d'Evreux Robert de Brucourt assiste, à Paris, aux états généraux qui approuvent la guerre contre la couronne d'Angleterre.

1370


Vers 1370
Le receveur d'Evreux donne ses gages à Jehan Vesain, capitaine du château de Nonancourt.

Les mêmes années
Le roi de Navarre fait payer à Michaut, bourgeois de la ville, certaines sommes dont il lui était redevable.

Les mêmes années
Philippe de Navarre lègue cent écus d'or, par testament, à la fabrique de la cathédrale Notre-Dame d'Evreux.

1371


En 1371
Sur ordre du roi de Navarre Charles II le Mauvais et avec la complicité de son conseiller Pierre du Tertre, les dénommés Michilla, Morel et Petit Guillot assassinent en pleine rue Guérard Malsergeant, grand-bailli d'Evreux depuis l'an 1363.

La même année
Jehan Bauffes prend ses fonctions de bailli d'Evreux et succède à Guérard Malsergeant, assassiné sur ordre de Charles II le Mauvais.

1373


Le 3 décembre 1373
Mort au château d'Evreux de Jeanne II, reine consort de Navarre et épouse du roi Charles II le Mauvais.

1374


Le 24 janvier 1374
Mort à Paris de Robert de Brucourt, évêque d'Evreux, qui est ensuite inhumé près du maître-autel en la cathédrale de son diocèse.

Fin février 1374 ou 1375
Elu évêque d'Evreux, Guillaume d'Estouteville fait sa promesse devant la chambre apostolique.

1376


En 1376
Laissé vacant au départ de Guillaume d'Estouteville, l'évêché d'Evreux tombe en régale et permet au roi de France de bénéficier de ses revenus jusqu'à la nomination d'un nouvel évêque.

La même année
Probablement substitut, François de Chambray est cité comme bailli d'Evreux durant les fonctions de Jehan Bauffes.

La même année
Robert Delestre est vicomte d'Evreux, officier chargé de la haute-justice du Saint-Esprit.

Le 6 mars 1376
Capitaine de la ville et bailli d’Evreux, Johan Banses rédige le vidimus d’un acte de février 1257.

1377


Le 2 mars 1377
Chanoine de la ville et élu évêque d'Evreux, Bernard de Caritis fait sa profession devant la chambre apostolique.

Le 17 juin 1377
Par lettres patentes de Charles le Mauvais, roi de Navarre, un don de deux cents livres d'or est accordé pour la réalisation de stalles destinées au choeur de la cathédrale Notre-Dame d'Evreux.

Le 12 septembre 1377
L'évêque d'Evreux Bernard de Caritis prête serment devant son prédecesseur, transféré à Auxerre.

1378


En 1378
La cité d'Evreux est composée de trois territoires distincts et séparés : la ville, le bourg et le château. L'évêché, quant à lui, est borné par les murs et les fossés séparant la vieille ville du bourg.

En avril 1378
Les troupes du roi de France Charles V assiègent la ville, s'en emparent puis l'incendient en partie.
voir partie icono >

1379


En 1379
Le roi de Navarre retourne à Evreux, endommagée l'année précédente par les troupe du roi de France.

La même année
Aïeul du poète et avocat ébroïcien Hilaire Courtois, Hébert Courtois est chanoine et pénitencier de la cathédrale Notre-Dame d’Evreux.

La même année
Probablement déjà impliqué dans les affaires de la ville, François de Chambray est nommé bailli d'Evreux par le roi Charles V.

1380


Le 2 octobre
L'évêque d'Evreux Bernard de Caritis assiste aux états généraux, convoqués pour la désignation du régent du royaume de France.

1381


En 1381
Pierre Le Roy est nommé abbé de Saint-Taurin d'Evreux.

1383


En mai 1383
Le roi de France Charles VI accorde une lettre de rémission à Simon Barroche, détenu à la prison d’Evreux pour sa responsabilité dans la mort d’une femme, près de Pacy.

Le 2 août 1383
Mort de Bernard de Caritis, évêque d'Evreux, qui est ensuite inhumé près du maître-autel en la cathédrale Notre-Dame.

En octobre 1383
Chanoine, chantre de l'église de Paris et conseiller d'Etat, Philippe de Moulins est élu évêque d'Evreux.

Le 14 novembre 1383
Elu évêque d'Evreux en octobre, Philippe de Moulins fait sa profession devant la chambre apostolique.

< avant après>